mardi 31 mai 2022

EMMANUELLE TREMBLAY...Extrait

Dans chaque vieil y a des chaises renverséesaprès les heuresla détresse au fond des tassesles mots en proiesous les regards en piquédes ailes tombentce qui fuit immobileentre les confidencesun oiseau blesséquelqu’un sans savoira ouvert la cagede nos nuits blanches . .. . EMMANUELLE TREMBLAY . . . Photographie Jean-François Agostini  
Posté par emmila à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 31 mai 2022

JEAN-MICHEL SANANES....Extrait

  Je voudrais être cet oiseau planantloin de la lourdeur des temps,ce goéland qui, venant d'une meraux vents hostiles,pénètre le paysage,le mesurant comme l'enfantqui sonde la question.Que doit-il voir en son maître :l'homme, le savoir, la bienveillance,sa propre taille ou son insignifiance ? . Je voudrais regarder la terrecomme le migrant et sa tribucherchant un rivage de bon accueil. . Scruter le monde avec un œil de pierrequi, du haut de sa mémoire,se souvient de la naissance de l'univers,du combat... [Lire la suite]
vendredi 27 mai 2022

L'ALCOOL DES VENTS...Extrait

... Je rends grâce aux frontières que l’on passe en clandestin,premiers pas hors de la cour, vélo volé pour la prime aventure.A cet autre côté où l’on renaît de se savoir un peu perdu,tellement livré à l’audace et au possible,et déjà redevable au coin de rue, au chemin creux conquis,à la fiévreuse angoisse qui a réveillé les odeurs et les bruits,d’être vivant.Terriblement. ... . . . . . MICHEL BAGLIN . . . . Artiste ??? 
Posté par emmila à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 27 avril 2022

ANISE KOTLZ...Extrait

La vie n’est pas un long fleuve tranquille elle est un carnage Et vous me demandez une poésie ornée de fleurs de petits oiseaux Excusez-moi Mesdames Messieurs chacun de mes poèmes enterre vos morts . . . . . ANISE KOTLZ . . . . .
Posté par emmila à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 29 mars 2022

DE FEUILLES ET D'OISEAUX

J'aimerais tant habiter ce ciel de feuilles et d'oiseaux et ne jamais regarder en bas. Ne plus voir courir au sol la peur des lendemains. Ne rien savoir de ces heures où, entre chien et loup, la vie se joue au poker des fous. Ne plus hurler quand on livre le vent, les fleurs et les enfants à la faucille des fossoyeurs de l'Histoire. Ne rien savoir des dégommeurs du rêve. Ne plus entendre les jardiniers du crime, leur fumier, leur chiendent, leur râteau, parler d'amour dans le crépitement de gueules de loup et la joie des... [Lire la suite]
mardi 15 mars 2022

JEAN LAVOUE...Extrait

Reste-t-il encore des oiseaux à contempler Dans le ciel d’Ukraine, Y entend-on toujours leur chant ? Trouvent-ils encore Des arbres pour les inviter, Des branches où se cacher ? Ont-ils encore des nids Pour s’abriter En ce pays détruit ? Ont-ils toujours le goût d’ouvrir leurs ailes Pour s’élever dans la gloire des matins ? Ont-ils à cœur de prophétiser pour l’homme N’osant plus lever les yeux Vers le soleil ? La mésange bleue aux couleurs de la joie, Que peut-elle bien comprendre À ces forteresses... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

jeudi 3 mars 2022

LE BOIS D'EPAVE

Il y a des lieux qui nous mènent ailleurs, un arrêt sur image, une page arrachée, une tache blême sur un mur où il y avait un cadre, le sillage d’un bateau, les murs d’un village, une ornière de boue, le sourire d’une plage, la fadeur d’une fadaise, la hauteur d’une falaise, un mot d’auteur. Mon chant est trop petit pour les oreilles du monde. Mes pieds boitent comme un verbe éclopé qui se conjugue mal. Le même paysage accroche les regards. Chacun le voit à sa façon. Je n’ai rien demandé, mais le malheur rôde autour de moi. J’ai pris... [Lire la suite]
samedi 19 février 2022

MA SOUFFRANCE ET TA JOUISSANCE

  Serions nous victimes d’une croyance, une sorte de religion (laïque) de la part des politiciens qui gèrent les affaires de l’état, qui organisent l’état d’urgence, et de la part des scientifiques qui les conseillent? Serait ce le fruit d’une vision du monde? Y aurait il une indécence, au moment où des gens meurent et souffrent, à en laisser d’autres célébrer la vie, sa part lumineuse comme sa part d’épreuve? Y aurait il une impossibilité à laisser s’exprimer la jouissance collective que génère l’émotion esthétique,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 19 février 2022

COMME....Extrait

... . Que cette journée s’achève sans blessure comme un repos bien mérité Que cette vie se passe à ton ombre d’une lumière plus profonde Pour que la mort, quand elle arrive Arrive plus légère que le vent de la liberté. Et comme la mort est l’ombre de la vie Ainsi l’amour est celle de la mort Et mon âme passionnée de toi Est hors d’atteinte du mal Car là où elle regarde à travers ton visage Elle n’entend que son désir ardent Elle ne voit que son rêve. Elle n’a pas peur ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 5 janvier 2022

LE CHANT DE L'ARBRE DE VIE

« Ce chant mystérieux né sur l’arbre de vie, tu l’entends bruire aussi au plus secret de toi dès qu’il traverse à l’aube l’espace clair-obscur où chaque arbre en vibrant de la racine aux cimes, pris avec les saisons dans sa danse mortelle, tient le monde captif sous sa terrible étreinte ; nous naîtrons pour durer, pour mourir avec lui, portés par sa ramure où fleurit la lumière dont la rumeur se fait parole humaine dans le vent : Ce chant, qui est le feu du cœur, l’arbre de vie… » . . . . . CLAUDE VIGEE .... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,