mercredi 15 décembre 2021

EN BUVANT DU LAIT

On discute de coups d'état de jeunes reines profanées de sphynx soumis à la question d'inquiétantes razzias nocturnes On parle d'ecorcher le temps pour effacer ses tatouages Se dresse l'inventaire des espèces charnelles La mémoire de sang réinvente l'amour dans la nuit du destin au delta de dentelle La bagarre c'est la bagarre donneurs de sang buveurs de sang regardez-vous embrassez-vous enivrez-vous de ces liqueurs délictueuses qui démentent tous les proverbes tombant en juste pourriture au gibet de la liberté C'est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 23 novembre 2021

MIQUEL MARTI I POL...Extrait

Sauvez mes yeux Lorsque j’aurai tout perdu sauvez mes yeux, sauvez mon regard, qu’il ne se perde point ! C’est la seule chose que je regretterai car le brin de vie qu’il me reste encore provient de mes yeux, je vis à travers eux adossé à un grand mur qui s’écroule. Par les yeux je connais, aime, crois, et sais, je peux sentir, toucher, écrire, et grandir jusqu’à la hauteur magique du geste, au moment où le geste ronge ma vie; en chaque mot il faut sentir le poids de ce corps très lourd qui ne m’obéit plus. Par les... [Lire la suite]
lundi 15 novembre 2021

ETERNEL RETOUR

  « Cette vie est ta vie éternelle, car tout est éternel retour. » Ces parcelles de monde, ce délire tangible, ces troublantes énigmes bruissant au fond des choses , tous ces petits hasards cruels ou bienveillants, entrent dans tes desseins & deviennent ton monde.   Quand tu deviens celui qui sait que tout devient, qui sait qu'est seulement ce qui toujours revient,   la feuille, la brindille, l’épeire, le peut être, le pouls sensible... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 6 novembre 2021

NIMU...Extrait

Les temples, les églises, les synagogues ou les mosquées  étaient désaffectées depuis longtemps mais on les laissait ouvertes pour que les bêtes en divagation y trouvent un refuge. On ne savait pas à quel principe, à quel commandement ou à quelle coutume, cette mise à disposition faisait  référence. On ne comprenait pas plus la tendance instinctive des troupeaux à occuper les édifices religieux.  Le grand œil planétaire lui-même, qui reflète et recense les vivants et les morts était indifférent à ces phénomènes. À... [Lire la suite]
mercredi 20 octobre 2021

LES REPERES SYMBOLIQUES DANS LA QUÊTE DU SENS

"On est ramené à la question du sens [de la vie] et on découvre que c'est au fond - si on la prend dans ce qu'on en vit - une question qui opère. Ce n'est pas une question qui demande une réponse, parce que la réponse serait illusoire. Il faut avoir le courage de la regarder. C'est une question qui opère, c'est une question qui fait travailler, c'est une question qui sert de levain. C'est une interrogation qui nous travaille.[...] L'interrogation que nous avons sur le sens de la vie, si on accepte qu'elle nous travaille, conduit à... [Lire la suite]
dimanche 26 septembre 2021

LUC-OLIVIER D'ALGANGE...Extrait

"Le monde entier donné ou le monde entier perdu, le Graal ou l'avilissement, le conte ou les décomptes, - s'il y a des nuances infinies en tout, elles n'ôtent rien, bien au contraire, à la souveraine simplicité des êtres et des choses ni à la façon dont nous les refusons ou les accueillons. Aux uns le recours aux forêts ou au grand large, aux autres, les "réalistes", les apparences du bon droit en fallacieuse toge prétexte à leurs vilénies. Nous en sommes là. Raison de plus pour tout recommencer, ou, plus exactement, pour tout... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 26 septembre 2021

WILLIAM SHAKESPEARE...Extrait

Tu apprendras que le temps ne peut revenir en arrière. Tu dois cultiver ton propre jardin et décorer ton âme, au lieu d’attendre que les autres te portent des fleurs… Alors, et alors seulement, tu sauras ce que tu peux réellement endurer ; que tu es fort, et que tu pourrais aller bien plus loin que tu le pensais quand tu t’imaginais ne plus pouvoir avancer ! C’est que réellement, la vie n’a de valeur que si tu as la valeur de l’affronter ! . . . . . . WILLIAM SHAKESPEARE . . . . Ajaccio par Henri... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 13 septembre 2021

LE CHEVALIER, LA DAME, LE DIABLE ET LA MORT...Extrait

Ne sommes-nous pas les alchimistes malhabiles d'un destin que nous revendiquons pour le mieux avilir? A chaque heure du jour et de la nuit, j'ai le sentiment que nous sommes là à fabriquer, sans le savoir, l'or de nos infortunes et le plomb de nos amères félicités. Sorciers de nos propres sottises, nous agissons avec une telle incurie, une telle ignorance, qu'une incertaine magie opérationnelle se déroule à notre insu, brassant un embrouillamini d'éléments qui se contrecarrent, vent de bricole et s'ouvrent à... [Lire la suite]
dimanche 12 septembre 2021

THIERRY MATHIASIN...Extrait

Des fleurs ont atténué le bruit des gouttes de sang, la rosée qui survit à la brutalité des sols, des chutes douloureuses que des mains cruelles ont bâties comme des couteaux, la plaie qui s'ouvre dans les rêves qu'on a faits un jour de pluie, les rivières qui parlent le même langage quand on sent monter en soi les effluves d'un amour défunt, l'éblouissement portait malgré lui un masque de vie ancienne, fossiles de la plus belle saison de bourgeons, plaisir pourtant de voir naître un soleil inconsolable, son chemin parmi les... [Lire la suite]
samedi 21 août 2021

J'ATTESTE CONTRE LA BARBARIE...

En hommage aux femmes afghanes Poème de Abdellatif Laabi, poète marocain vivant en France; prix Goncourt de la poésie en 2009 et Grand Prix de la Francophonie de l'Académie française en 2011. . . . J’atteste contre la barbarie J’atteste qu’il n’y a d’être humain que celui dont le cœur tremble d’amour pour tous ses frères en humanité Celui qui désire ardemment plus pour eux que pour lui-même liberté, paix, dignité Celui qui considère que la Vie Est encore plus sacrée Que ses croyances et ses divinités J’atteste... [Lire la suite]