jeudi 2 septembre 2021

THIERRY MATHIASIN...Extrait

Nous irons au pied des soleils enterrer nos morts, élever à la faveur des grands arbres les deuils qui ont pris racine dans nos yeux, les rêves éteints que les pluies vont diluer dans les canaux qui longent le cimetière Nous n'aurons de cesse d'écouter le vent qui coiffe d'une main tremblante la bordure des jours, le chant des flamboyants loin des rivages où la mer est revenue avec ses vagues désossées Mon corps ne peut contenir tout le cortège des départs, ni se reposer de la violence des souvenirs encore vifs, ces... [Lire la suite]

dimanche 22 décembre 2019

CHANSON D'INNOCENCE

Elle disait faut pas toucherAux oiseaux dans les champs de bléJe tuerai le chasseur qui les tueraJe te tuerais même si c'était toiEt la violence de ces paroles cette chanson d'innocenceÇa me fait pleurer quand j'y pense Catherine le monde as changéLes chasseurs sont du bon côtéPour les oiseaux y'a plus grande chose a faireIl tueront les pigeons au nucléaireLes champs de blé de nos jeux d'enfance seront bientôt comme comme ce désertComment me taire quand j'y penseIls s'ont fier de leurs bombardiersDe leur soldat de leurs... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 6 décembre 2018

FIN DU MONDE ?

La chute d’un ordre de domination se reconnaît à la stupéfaction qui se lit sur les visages de ses desservants. Samedi, le spectacle n’était pas seulement dans la rue. Il était, et il dure toujours depuis, sur les faces ahuries de BFM, de CNews, de France 2, et d’à peu près tous les médias audiovisuels, frappées d’incompréhension radicale. Que la stupidité ait à voir avec la stupéfaction, c’est l’étymologie même qui le dit. Les voilà rendues au point d’indistinction, et leur spectacle commun se donne comme cette sorte particulière d’«... [Lire la suite]
mercredi 26 juillet 2017

DOMINIQUE DE VILLEPIN - PROPOS SUR ISRAËL

Ayons le courage de dire une première vérité: il n'y a pas en droit international de droit à la sécurité qui implique en retour un droit à l'occupation et encore moins un droit au massacre. Il y a un droit à la paix qui est le même pour tous les peuples. La sécurité telle que la recherche aujourd'hui Israël se fait contre la paix et contre le peuple palestinien. En lieu et place de la recherche de la paix, il n'y a plus que l'engrenage de la force qui conduit à la guerre perpétuelle à plus ou moins basse intensité. L'État israélien se... [Lire la suite]
mercredi 12 avril 2017

EXTRAITS DU LARGE...Extrait

Tu me parlais d'île, d'une lumière sans pareille, des multiples couleurs d'oiseaux inconnus et du bonheur qui se donne dans son lit de sable et d'écume tandis que d'autres se meurent… Et tout cela venait mordre ton cœur en le plongeant du même coup dans l'insondable vérité de tout ce qui demeure par-delà violence et douceur, au-delà de nos jeux et de nos pleurs.   .    BERNARD PERROY   .  
Posté par emmila à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 1 avril 2017

MAX-POL FOUCHET...Extrait

L'espace de l'homme est sans frontière dans l'espace Le temps de l'homme est sans heures dans le temps ...   Sache-le: toute victoire est contre la violence. Force est un nom souillé. Lave-le.   .   MAX POL FOUCHET   .       Oeuvre Odile Escolier www.odile-escolier.com            
Posté par emmila à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 20 mars 2017

JULES SUPERVIELLE...Extrait

Il vous naît un poisson qui se met à tourner Tout de suite au plus noir d'une lame profonde, Il vous naît une étoile au-dessus de la tête, Elle voudrait chanter mais ne peut faire mieux Que ses soeurs de la nuit les étoiles muettes.   Il vous naît un oiseau dans la force de l'âge, En plein vol, et cachant votre histoire en son coeur Puisqu'il n'y a que son cri d'oiseau pour la montrer. Il vole sur les bois, se choisit une branche Et s'y pose, on dirait qu'elle est comme les autres.   Où courent-ils ainsi ces... [Lire la suite]
mardi 7 février 2017

DERNIERE STATION

Encore Encore une fois se lever Vous ne savez pas pour certains ce seul geste fait mal Le geste Tant de fois fait pour rien pour personne Dans les foules assises pesantes Lever la main le poing avoir Du mal à le serrer En voir les jointures qui blanchissent de honte Et de lassitude Gueuler, gueuler de rage noire, s’en crever la gorge, Combien de fois je vous ai dit combien De vous lever mais vous avez été Comme des pâtes sans levain Sans la vie des pâtes mortes qu’on malaxe Qui ne seront jamais du pain Vous faut-il que le pétrin du... [Lire la suite]
samedi 14 janvier 2017

PROPHETIE

Le jour est proche où la matière aura à ce point écrasé l'Esprit qu'il n'en restera rien. Pas même un parchemin maculé de sang pour en commémorer le souvenir. Les fils ne reconnaitront plus les pères ni les mères, devenus des étrangers au sein de leur propre foyer. Les filles seront troquées contre quelque avantage pécunier. A la place des oliviers, des glaives sortiront de terre que l'on s'empressera aussitôt de déterrer puis d'affûter, afin de détruire tout ce qui rappellerait encore de près ou de loin, l'amour que les hommes des... [Lire la suite]
dimanche 8 janvier 2017

AVIS DE TEMPÊTE

Noire, absolue, colère,Faite de mille et mille grains assemblésMille et mille blessures et mille indifférencesEt de la vie qui les soulèveJe vaisArracher tous les arbres et les casserDonner des coups de pieds dans les maisons absurdesLancer au loin ces voitures qui passentFracasser quelques rivières après les avoir étrangléesDévaster de ma rage tout ce qui est encore deboutAttraper jusqu’au ciel le déchirer en deuxEteindre le soleil entre mes doigtsEt les étoiles en crachant dessusEt quand tout sera mortJe pourraiM’asseoir sur les... [Lire la suite]