lundi 5 mars 2018

LE BAISER

" Au- dessus de l’atelier de mon père était un vaste grenier sonore comme une cale de navire. Une large fenêtre, dominant toute la cour aux moutons, permettait de voir, au- delà des toits, par là-bas loin, le scintillement de la rivière, le sommeil des collines, et les nuages qui nageaient comme des poissons avec de l’ombre sous le ventre. On ne pouvait vivre dans le bas de notre maison qu'en rêvant. Il y avait trop de lèpre de terre sur les murs, trop de nuits qui sentaient le mauvais champignon, trop de bruits dans l'épaisseur des... [Lire la suite]

mardi 9 février 2016

VISAGES

Visages exilésFigés sous l'onde brûlante Des souffrances anonymes.Visages anonymesdes peuples sans nom,La terre en bandoulière,Errant sur les routes sauvages de l'exil.Visages sauvagesau silence troublantFigés dans la mare honteusedu « silence, on tue ! » des génocides programmésdes hordes barbares du millénaire naissant.Visages silencieuxQui cherchent, inlassables,dans l'obscurité des nuits aveugles,Les tentes fauves de l'espoir.Visages fauvesaux bouches condamnéespar l'impunitéAu silence.Visages silencieux des catacombes Ensevelis... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,