lundi 6 juin 2022

CLEMENCE

Un homme sur le chemin Au sud Loin A peine la touffeur infléchit son pas Sa vie est alentour Champs brûlés Sous la force des jours La corne de l’été Le jour respire faiblement Dure coûte que coûte Malgré le tourment Le doute L’homme soliloque Sous la pierre anguleuse Du soleil Sa voix de mémoire Décrit des orbes vibrants Dans un soleil volatil Ses mots rehaussent le jour Avec la pertinence d’une pluie d’été Inverse symphonie miséricordieuse Mais revient parfois une voix plus ancienne D’un seul tenant ... [Lire la suite]

lundi 6 juin 2022

QUAND VOUS SEREZ AU MILIEU DE LA GRANDE VIE PAYSANNE

  "Quand vous serez au milieu de la grande vie paysanne Au milieu d'un champ dans les loins Ou au cœur d'une forêt en automne, Vous comprendrez qu'il y a loin de vous Au cœur du monde Qu'il y a loin de votre coupe Aux lèvres de l'éternel, Et vous écouterez bruire l'automne Et vous entendrez les feuilles Tomber de vos arbres intérieurs Vous entendrez la voix de la Terre Et le présent vous sautera aux yeux Croyez en l'extase des nuages Qui traversent les grands horizons Au petit vent du soir Au cœur de l'été chaud... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
dimanche 5 juin 2022

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait

Seulement la mémoire Afin d'assembler le puzzle dispersé Où se mêlent d'étranges fragments de moi Des marches d'escalier descendent en forêt Je tombe et me rattrape et me réveille et tout m'échappe Verre brisé Déjà le vent ensevelit les voix Dans l'arbre, le ressac des feuilles Sans cesse rapporte le bois mort Il faut aller au puits Jeter le seau aux sortilèges des réminiscences Recommencer encore la pêche miraculeuse La levée des mirages Refaire le monde, se rassembler, se ressembler Seulement la mémoire Je ne veux... [Lire la suite]
vendredi 24 décembre 2021

MELODY GARDOT

.      
Posté par emmila à 13:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 8 juillet 2021

ANGELIQUE IONATOS...HOMMAGE

Angélique Ionatos s’en est allée dans l’indifférence la plus totale. Angélique Ionatos naît à Athènes en 1954. En 1969, elle a quinze ans lorsque sa famille fuit la dictature des Colonels, alors au pouvoir en Grèce, pour s'établir en Belgique, puis en France. Guitariste, compositrice et interprète, elle enregistre avec son frère Photis un premier album Résurrection, paru en 1972, désigné Grand Prix du disque par l'Académie Charles-Cros. Ses compositions, chantées en grec ou en français dans un esprit traditionnel, s'inspirent... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 21 novembre 2020

ALEXO XENIDIS ( ISMENE LE BERRE ) ...Extraits

Laisser aussi, grande ouverte, la portePour la Voix du soir, celle des dos courbés, de la poussièrePoisseuse sur la peau, qui se racle la gorge,Et cherche longuement ses idées dans les lointainsS’accoude au bar, découvre les solitudes assisesParle de la vie humble, la vie à petits bruitsDe pas traînés à terre, et la journée pesanteSur les reins les épaules, les cris bleus des métrosLe soupir des portières pneumatiques où se dégonfleUn poumon mécanique avant l’arrachement du quaiL’odeur d’encre, les masques de papier journal,Le... [Lire la suite]
jeudi 2 janvier 2020

LES COULOIRS DU RÊVE

C'est par ici, par les couloirs magiques de la nuit que reviennent vivants les morts bien-aimés, la grand-mère de Proust ou mon père, les villes perdues, Oran, Osnabrück, plus belles que jamais dans la distance où le rêve les retient, c'est ici que les aveugles luttent en s'échangeant, es-tu moi? es-tu mon frère? Ici même c'est l'autre monde, on y est sans effort, en fermant les portes des yeux.     Ici, chez le Rêve, la mort devient ce qu'elle est : une séparation seulement presque interminable, ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 2 novembre 2019

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Une phrase cherche ta voixdans les méandres du silence desmots morcelés se fondent au noirde la présenceSur la margelle grise un vert mousseme parle de forêts sans qu'une lettre ne sache comment s'écrire à devenirchevreuil signe d' envol signe de vievibration d'aile...sous ma langue caché serait-cele mot oiseau le mot chant le mot ventle mot voix le mot sansle mot toi ?...Le mot manque un mot blanctraverse une forêt de visages blancsmes doigts frôlent leur blancheurfroissée d'absencemes yeux caressent ton sourirelisent mot à mot ton... [Lire la suite]