mercredi 10 octobre 2018

OISEAUX

Les yeux partis du front des aveugles deviennent des oiseaux. – Les petits oiseaux, passe encore ! allez-vous dire, mais les grands ?…Les grands oiseaux, ne voyez en eux que des yeux exorbitamment épars depuis des temps immémoriaux.Quelle force au surplus pourrait empêcher les yeux de grandir, une fois dans le libre azur ?Roitelet : œil de poupon !Mésange : œil de fillette !Fauvette : œil de garçon !Bengali : œil d’infante !Pinson : œil de page !Linotte : œil de bohémienne !Moineau : œil de gavroche !Alouette : œil de pâtre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

dimanche 19 février 2017

MAHMOUD DARWICH...Extrait

Comme l’herbe qui pousse entre les jointures des rochers, On s’est rencontré un jour tels deux étrangers…  Le ciel printanier composait l’étoile après l’étoile. Et moi, je composais une strophe d’amour Pour tes yeux… Et je l’ai chantée !   Tes yeux, savent- ils que j’ai longuement attendu Comme l’été qui a attendu un oiseau Et que j’ai dormi comme l’émigrant Ayant un œil fermé tandis que l’autre demeure éveillé A pleurer sa sœur… ? Amoureux, nous sommes Jusqu’à ce que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 02:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 24 novembre 2016

MARCHER

Un seul souci... marcher...Dans le noir... marcher... Dans la nuit épaisse de la voûte fraîche l'enclume son métallique approche. Marcher... La procession s'enroule en pelote, et doucement l'air se raréfie, la voix de fer s'alourdit: le marteau frappe et résonne et gémit.Un seul souci...marcher... On débouche : aire faite d'yeux. Yeux aveugles, yeux sillus, yeux clos, yeux diaphanes Yeux éteints, yeux écarquillés, yeux sources trompés par les miracles de l'humain.Un seul souci...marcher... Aire faite de bouches. Bouche qui rit, bouche... [Lire la suite]
mardi 31 janvier 2012

VERT PARADIS....Extrait II

Dans l'eau des yeux, dort tout au fond, la salamandre du désir. Dans l'eau des yeux luit la flamme unique de chacun. Ses reflets viennent éclairer le miroir profond. C'est là que chacun vient chercher l'autre, sa propre vérité, ce qu'il est, ce qu'il pense, ce qu'il veut. C'est là que le regard de chacun vient se prendre comme une mouche dans la toile d'araignée. Les chaînes de l'amour sont des fils de lumière. Leur soie est plus rigide que le fer. C'est un jeu de miroirs qui se renvoient sans fin leur lumière. Et chacun se délecte de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 2 septembre 2007

LES YEUX

“Ces yeux, où la prunelle monte la gardepour protéger le visage contre l’indiscrétionmalveillante et la curiosité qui s’agriffe…Ces flots mouvants qui ondulententre le bord des paupièreset l’extrémité des cils,comme ceux des étangs qui s’exprimentpar le murmure des vagueset des peupliers alentour.Les yeux… Ne sont-ils pas pour toiun objet de stupéfaction ?Les yeux couleur de cendre, avec leurs rêves,les yeux couleur de ciel,avec leur illuminations,les yeux couleur de miel, avec leurs friandises,les yeux couleur du café,avec leur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,