Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 615 225
Newsletter
Archives
deux
29 mai 2023

LAETITIA EXTREMET....Extrait

LAETITIA EXTREMET....Extrait
Si rien ne dure ni le sel sous la peau ni les instants du soir ni la vague et mes petits bateaux, si tout cela est impur l’azur le sable et les châteaux au point de se dissoudre qu’il faut s’enfuir alors laisser s’échouer les mots absenter nos mémoires...
3 mars 2022

LE TIRET DE L'AMOUR

LE TIRET DE L'AMOUR
En nous, mon amour, nous sommes toujours ensemble. Partout, mon amour, nous continuons ensemble. Nous sommes un et nous vivons de la vie l’un de l’autre. Le tiret de l’amour épouse nos deux corps. Lorsque les arbres se déshabillent, les bêtes et les hommes...
13 novembre 2020

MARC BONNANT...Extrait

Ils marchaient lentement sous le ciel de novembre, En suivant un chemin qui longeait la yeusaie ; Derrière eux l’horizon blondissait comme de l’ambre, Mais ils étaient ensemble et cela suffisait. . Dans le jour finissant ils se tenaient la main Et allaient...
28 août 2020

LE RETOUR DU PRINTEMPS

LE RETOUR DU PRINTEMPS
Et je n’attendais rien Quand tout me fut offert L’étole du matin La voile sur la mer Sur le lilas fiévreux Une écharpe de brume Le baiser du chemin L’archange dans les cieux Et sur le lit défait Un pointillé de lune Tout me fut redonné À la douceur du...
28 août 2020

PAT RYCKEWAERT...Extrait

PAT RYCKEWAERT...Extrait
Le poème se déplie lentement comme du papier de soie pour ne rien froisser entre elle et lui juste défaire les liens se pencher au dedans de l’autreet saisir quelque chose.Elle voudrait chuchoterdes mots de femmede muse et de sorcièretout ce qui est à...
22 août 2019

LA CLEF DE VOÛTE...Extrait

LA CLEF DE VOÛTE...Extrait
Il était un temps où ton corps ouvrait les routes Tu te confondais avec l'horizon Je ne vois plusoù tu respiresTu te défendsMes yeux ont porté les tiensmes jambes ont délié tes jambeset ma bouche tes lèvresJe te donne le nomque tes sens épellentTu es...
3 août 2019

JOËL GRENIER...Extrait

JOËL GRENIER...Extrait
Parfois, quand les rives fleurissaient, ils se faisaient voyage et la brise murmurait. Couchés au même flanc, ils attendaient la vague qui les emporterait. La mer était immense, pleine de promesses et des goélands blancs remplaçant les mots, se posaient...
30 décembre 2018

LA GRANDE FUGUE...HOMMAGE A UNE AMIE DISPARUE EN 2018...GHYSLAINE LELOUP

LA GRANDE FUGUE...HOMMAGE A UNE AMIE DISPARUE EN 2018...GHYSLAINE LELOUP
Pas de faste dans les ombelles portées haut Pas d’exubérance dans l’éparpillement des fleurs Véronique, narcisses, œillets et asphodèles Du blanc du rose du bleu du jaune Comme on dit le pain et le vin Sans nuances pour blesser leur candeur C’est de l’origine...
8 novembre 2018

A L'ECHAPPEE

A L'ECHAPPEE
L’heure est ouverte. Toujours. La seconde offerte à la vie, la durée la zappe et ne s’en souvient que si elle subjugue. Sur la table, proche du mur où repose l’horloge, un vase et un bouquet de fleurs. Au fond de l’écuelle, un peu d’eau pour maintenir...
8 août 2018

LES VENTS ABSENTS

LES VENTS ABSENTS
L'écho râle des vents absents S'en retourne des monts pétrés Où se perdent in-conscients Le poème vagabond de l'âmeHasardeuse la destinée Au souffle pèlerin Qui m'eût porté vers toiJe te ressens comme tu m'écoutes Et de nous ce cantique oséD'une frange...
26 juillet 2018

ILS SE TIENNENT PAR LA MAIN

ILS SE TIENNENT PAR LA MAIN
Ils se tiennent par la main Fragiles D’avoir traversé le temps Sur des échasses de sableEt des marées d’amour Ils vont dans leur lueur Comme un soleil couchant Chavire un bord de mer Les feuilles d’érable ont rougi leurs paupières Et quand souffle le...
10 avril 2018

LE CHANT DE LA FOLIE SAUVAGE

LE CHANT DE LA FOLIE SAUVAGE
Nos mains rejointes rassemblées devant le soleil d’ombre du cœur étroit devant l’aurore obscure d’insomnie ô belle éveillée vive de la muette mort poursuivrons-nous enfin l’élan du psaume ailé de joie le chant de la folie sauvage ! A mi-chemin du lac...
21 juillet 2017

L'HEURE PRESENTE...Extrait

L'HEURE PRESENTE...Extrait
Tu regardes vivre le soir. Le ciel, la terre Nus, allongés sur leur couche commune. Et lui, rien que nuées, Il se penche sur elle, prend dans ses mains Sa face respectée. Dieu ? Non, mieux que cela. La voix Qui se porte, essoufflée, au-devant d'une autre...
9 mai 2017

JOEL GRENIER...Extrait

JOEL GRENIER...Extrait
Tu verras, tous les deux, on ira à la mer peut être pour fermer les yeux, comme quand on était jeune et qu'on s'aimait moins fort. Je tiendrai par la taille un frisson de jeunesse que tu auras gardé pour te blottir encore dans nos silences complices....
21 février 2017

LE VISAGE NUPTIAL

LE VISAGE NUPTIAL
À présent disparais, mon escorte, debout dans la distance; La douceur du nombre vient de se détruire. Congé à vous, mes alliés, mes violents, mes indices. Tout vous entraîne, tristesse obséquieuse. J’aime. L’eau est lourde à un jour de la source. La parcelle...
26 novembre 2016

ODE

ODE
Toi et moi les bras tendus à hauteur de l’azur avec la folle envie d’accoter nos regards au royaume des étoiles. Nos oreilles collées au sol ont cru entendre le bruit des feuilles mortes – était-ce celui des fleurs desséchées ? Qu’importe ! la terre lieu...
19 septembre 2016

LE COEUR JAUNE ...Extrait

LE COEUR JAUNE ...Extrait
... Près de toi c’est près de moi Et loin de tout est ton absence Et la lune est couleur d’argile Dans la nuit du tremblement Quand dans la terreur de la terre S’assemblent les racines Et l’on entend tinter le silence Avec le son de l’épouvante. La peur...
29 décembre 2014

PAUL LES OISEAUX...Extrait

PAUL LES OISEAUX...Extrait
... Peut-être pas toi mais quelque chose de nous qui tisse l'épissure peut-être poème ou enlacement proie contre proie Peut-être l'aile tombée nue de cet éphémère céleste dans le cerveau ayant vu une durée infinie ERWANN ROUGE
6 juin 2014

EN FILIGRANE, L'ARDENNE...Extrait

EN FILIGRANE, L'ARDENNE...Extrait
Dans la grisaille nos îles, collines aux courbes masquées. Qu'aurions-nous été sans orages ? Nous rêvions de départs brusques de rires calcinés par le temps d'arbres trempés de pluie serrés comme des bateaux Nous rêvions d'une épaule qui nous toucherait...
25 décembre 2012

NOËL DES RÊVEURS PAUVRES

NOËL DES RÊVEURS PAUVRES
j'ai peu de choses je le sais mais j'ai des noix des mandarines une lumière dans le coeur je craque une noix dépose les cerneaux en rosace sur ta langue avec le dévouement d'un prêtre incarnant le sacré dans son hostie dans un baiser j'ai mangé la noix...
1 2 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires