Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 612 209
Newsletter
Archives
fils
4 mai 2020

SAIT-ON JAMAIS

SAIT-ON JAMAIS
Si tu es, comme il m’arrive de l’espérer encore, capable d’apercevoir le même azur que mes yeuxet de reconnaître les routes où je m’aventuredepuis l’alvéole où parfois je ne peux t’enfermerpar refus de laisser m’anéantir la lassitude,(ou d’abdiquer sans...
13 avril 2019

CHRISTINE LAVANT...Extrait

CHRISTINE LAVANT...Extrait
Vieux sommeil, où sont tes fils ? Tu dois en avoir des jeunes, des solides, De ces gaillards capables de bien plus Que de survenir et d’éteindre la lampe. L’un doit s’allonger auprès de ma peur, Un autre s’agenouiller sur ma nostalgie, Ils doivent avoir...
22 décembre 2018

FILS DE LUMIERE

FILS DE LUMIERE
des fils aux pères nous avons été qui ils seront avons-nous comprisqu'il restera du noirà la lumièreplus loin que nousmaintenant c'est toiqui me fais signepour creuserun ciel perduet fleurir un autresoleil MICHEL EKHARD ELIAL Oeuvre Salvador Dali
26 juillet 2018

ANACHRONIQUE...Extrait

ANACHRONIQUE...Extrait
Quand j'ouvre l’Odyssée pour t'en lire une page ne me demande pas à moi qui fus déjà Hamlet & Gulliver -tant d'autres personnages- d'être celui que j'ai cherché avec les yeux de Télémaque Toi l'enfant de six ans & moi le vieux marin de siècles de littérature...
15 mai 2018

SOUS LE FEU LA CENDRE ...Extrait

 SOUS LE FEU LA CENDRE ...Extrait
L’heure vient peu à peu Parmi les heures toutes pareilles L’heure unique, l’instant Le Pont imperceptible entre le Temps et l'Éternité Parmi les Sœurs qui passent devant toi Si transparentes, pareillement silencieuse A quoi la reconnaîtras-tu,Quel signe...
8 juin 2017

LA FENÊTRE OUVERTE

LA FENÊTRE OUVERTE
à LR . Dehors Battements d’ailes et friselis des feuillages Dedans Un merle ponctue la voix sereine Monde d’ascensions, d’espoirs et de larmes Modelé par un christ-oiseau Souffert par l’enfant volé envolé Le fils de l’homme et le fils de l’autre Raviver...
24 août 2016

MON ENFANT

MON ENFANT
Mon enfant Mon petit tout Mon garçon mon fils Je t’en prie, Par tout Ce qui survit et renaît Ne grandis pas, Reste tout neuf Tout bleu tout jour au-dedans, N’émousse ni ton regard Ni ton âme Ni ne taris Le petit ruisseau de ta chanson. Mon petit Mon abeille...
22 juillet 2012

ANACHRONIQUE...Extrait

ANACHRONIQUE...Extrait
Comment aller à l'essentiel quand il chante dans chaque vers Le fils cherche son père le père vers son fils revient Tous deux sont les pantins d'une distance pathétique Éloignes l'un de l'autre ils vivent l'un pour l'autre dans chaque pulsation des tempes...
2 décembre 2011

FRAGMENTS D'UN LIVRE FUTUR...Extrait

FRAGMENTS D'UN LIVRE FUTUR...Extrait
« Ton image mélancoliquesur la vitre si ténueeffacée par la pluieest l'image d'un enfanttoujours penché au-dedans de lui-mêmequi cherche à tâtons l'image briséede ce qu'il a voulu être. » . JOSE ANGEL VALENTE .
27 novembre 2011

PEUT-ÊTRE

PEUT-ÊTRE
Dans l'assoiffé, l'obscur, le rapide déchirement du jour t'es-tu peu à peu changé en autre chose limitrophe de toi, pas toi. Tu ne te retrouves pas si tu reviens à tâtons au corps qui fut le tien, au lieu ou avait brûlé jusqu'au blanc du rêve le métal...
3 novembre 2011

FRAGMENTS D'UN LIVRE FUTUR...Extrait II

FRAGMENTS D'UN LIVRE FUTUR...Extrait II
À PRÉSENT tu n'as plus, mon coeur, ce vol qui t'emportait vers les plus hautes cimes. Tu bats, rampant, parmi les feuilles sèches du jaune automne. Et jusqu'à quand dans ta secrète larve ? Renaîtras-tu dans le matin pour respirer le froid de l'air où...
3 novembre 2011

FRAGMENTS D'UN LIVRE FUTUR...Extrait

FRAGMENTS D'UN LIVRE FUTUR...Extrait
« Je n'ai pas le cœur, aujourd'hui, d'écrire une préface de plus sur ce que tu as explicitement conçu non comme un livre, avec tout ce que ce projet comporte de préméditation, mais comme un journal, de ce temps que tu regardais t'emporter, t'illuminer...
15 avril 2010

ÊTRE AU MONDE....Extrait

ÊTRE AU MONDE....Extrait
J e fus ta Maison, mon fils. Je demeure ton chemin. Clarté où tu viens boire, où la nuit est sans âge et le jour sans regret. Je suis la porte et la fenêtre que ta joie ouvre à deux battants. Il n'entre en moi nul éclair. Cependant, il m'arrive encore...
2 juin 2009

LE GARDEUR DE TROUPEAUX...Extrait

LE GARDEUR DE TROUPEAUX...Extrait
Quand je mourrai fiston, Que ce soit moi, l’enfant, le plus petit. Et toi, prends-moi dans tes bras Et emmène-moi au-dedans de chez toi. Déshabille mon être humain et fatigué Et couche-moi dans ton lit. Et raconte-moi des histoires, au cas où je me réveillerais,...
20 juillet 2008

NICOLA SACCO

NICOLA SACCO
“...pour empêcher ta mère de se décourager, je vais te dire comment je m’y prenais. Emmène-la faire une longue promenade dans la campagne tranquille, cueillir des fleurs sauvages, se reposer à l’ombre des arbres, entre l’harmonie du ruisseau plein de...
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires