Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 612 209
Newsletter
Archives
pleurs
27 avril 2019

BALLADE EN NOVEMBRE

Qu'on me laisse à mes souvenirs, Qu'on me laisse à mes amours mortes, Il est temps de fermer la porte, Il se fait temps d'aller dormir Je n'étais pas toujours bien mise J'avais les cheveux dans les yeux Mais c'est ainsi qu'il m'avait prise, Je crois bien...
13 avril 2019

MARIN MON COEUR...Extrait

MARIN MON COEUR...Extrait
... Nous avons coutume ici d’accueillir des enfants, c’est-à-dire de les mettre au monde comme ailleurs on capture des éléphants sauvages. Ceux qui capturent les éléphants sauvages afin de se les approprier se doivent de développer une argumentation suffisamment...
2 octobre 2018

JOE BOUSQUET...Extrait

JOE BOUSQUET...Extrait
Aux oiseaux qui ne chantent plus dans nos campagnes...signe alarmant de notre proche disparition.... ... Le vent pleurait les oiseaux de passage Berçant les mers sur ses ailes de sel Je prends l'étoile avec un beau nuage Quand la page blanche a bu tout...
21 septembre 2018

UNE VIE ORDINAIRE...Extrait

UNE VIE ORDINAIRE...Extrait
La mort des hommes que j’aimais me fit pleurer J’en connus peu et le regrette car pleurer n’est pas honteux, mâle ou femelle nous avons la larme facile pour si peu de chose qu’enfin y aller de sa goutte acide quand un ami s’en va nous laisse dans ce monde...
4 février 2018

RECONVERSION

RECONVERSION
Je ne suis pas poète ou écrivain je suis Ramasseuse de Cris, je passe avec ma brouetteEntre vous je glane du hurlement de la plainte fragile les pleursDe colère des enfants les rugissements des amants trompésLe gémissement de la vieille percluse perdue...
30 janvier 2018

SONNETS DE L'AMOUR OBSCUR...Extrait

SONNETS DE L'AMOUR OBSCUR...Extrait
Je veux pleurer ma peine et te le dire pour que tu m'aimes et pour que tu me pleurespar un long crépuscule de rossignolsoù poignard et baisers pour toi délirent. Je veux tuer le seul témoin, l'unique, qui a pu voir assassiner mes fleurs, et transformer...
25 décembre 2016

DES CAGES

DES CAGES
Le ciel pleure à froides larmes. Il met la barre bien trop haut pour mes fragments d'ailes. Je parcours la terre basse, sa sueur, sa fourbure, ses heures denses. Le fracas du monde étouffe le silence, l'universelle place. La vie fouille les poubelles....
7 février 2016

PEINTURE MON IVRESSE

PEINTURE MON IVRESSE
Des affres descendent sur un nuage brouilleux et caressent le crâne du ciel les gouttes de pluie que m’offre l’eau du grand puits l’ange pleure sur mon épaule me dictant le vrai désir dès lors survole un dessin mon regard ivre d’air frais je plante mes...
16 septembre 2015

COULEURS VOUS ÊTES DES LARMES, Guy Béart...Hommage

Dors mon enfant c'est déjà l'heure Ça ne sert à rien que tu pleures Dans tes yeux couleur d'arc-en-ciel Il y a des larmes de sel Couleurs vous êtes des larmes Couleurs vous êtes des pleurs Elle est en couleur mon histoire Il était blanc elle était noire...
15 mai 2014

PRECIS DE DECOMPOSITION....Extrait

PRECIS DE DECOMPOSITION....Extrait
" En marge des instants. C’est l’impossibilité de pleurer qui entretient en nous le goût des choses, et les fait exister encore : elle nous empêche d’en épuiser la saveur et de nous en détourner. Quand, sur tant de routes et de rivages, nos yeux refusaient...
28 août 2012

INTERDIT CET AMOUR

INTERDIT CET AMOUR
Interdit cet amour, ô femme aimée, ; Douce l’onde des cheveux et des fleurs. Destin accompli, mystère — tes voies Je ne les sonderai pas Ô bien-aimée ! chemin de croix. J’étais nu et tu m’as revêtu De tes cheveux, une averse ! Et du flot de tes larmes...
13 juillet 2012

CLAIRE EAU

CLAIRE EAU
Claire eau qui se livre au prix d'elle-même, il me faut jusqu'au poème, passer par toutes ses phases, en respecter les métamorphoses et d'abord la plus mystérieuse, celle qui consiste pour elle à ne pas être l'eau. J'irai la saluer au ciel, là où elle...
2 février 2012

LE VIDE...Extrait

LE VIDE...Extrait
L’aube de nos légendes est enclose depuis que la poussière a cousu ses paupières nos enfants sont une fête qui s’efface tombeaux, lamentations la terre même a pleuré pour eux… . ADONIS .
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires