Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 362
Newsletter
Archives
rouge
22 décembre 2023

AGNES SCHNELL, POEME INEDIT

AGNES SCHNELL, POEME INEDIT
Il y a des jourscomme çaoù rien ne vient. On attend le poèmele chant purqui naîtraitdans le silence mordant.On attend le frissonà nos pulsations agrippéou terré plus loinquand la paroleéchappe. On attend le soufflele balbutiementla note perduela voix...
3 novembre 2017

AFIN QUE NUL NE MEURE…

AFIN QUE NUL NE MEURE…
A la mémoire de François-Xavier Verschave et pour que la Grande Mort reste rêvée, rêvée seulement.. . "Je t’offre ce dossier afin que nul ne meure, ni les morts d’hier, ni les ressuscités d’aujourd’hui. Je veux ma voix brutale, je ne la veux pas belle,...
23 mai 2017

TEINDRE EN ROUGE

TEINDRE EN ROUGE
Teindre en rouge vos habitudes nouvelles Les sans-papiers les ex-bombardés les sans-paix les sans-amis les sans-amour les sans-famille les sans-abris les sans-pays tous des exilés à la recherche d’un don de soi de la part de l’autre d’une adoption d’un...
23 mars 2017

ROUGE

ROUGE
Rouge est humain. Par le sang, par le désir qui l’anime sans cesse, l’homme est dans le rouge de sa naissance jusqu’à sa mort. Les yeux fermés, tournés vers le soleil, la lumière explose non pas en blanc mais filtrée par la peau où circule le sang. Les...
26 octobre 2016

ODE AU ROUGE

ODE AU ROUGE
Te dirais-je le rouge obstinéqui hante nos nuitsdès le premier passage le rouge cuivré des villessous la lumière vespérale le rouge brique des écorces pilléesde sève et de sang mêlé ou celui sombre matricielqui nous engendra ? On se tient juste à la frontièred’un...
24 novembre 2012

UN CAHIER DE PIVOINES...Extrait

UN CAHIER DE PIVOINES...Extrait
Pivoines cœurs jaillis jetés Dans les désordres de leur joie Ce matin ils sont tous à moi Tous à toi rouges dédiés Boules de neige de ferveur Brûlots de soie dans la tenture Époustouflée de la verdure Mots rouges La page en a peur Laisse-moi glaner silencieuse...
20 mai 2009

ALORS,ALORS, ALORS.....Extrait

ALORS,ALORS, ALORS.....Extrait
Rouge des offensés et des sorciers grillés, Du mur des Fédérés, du pieu des fusillés Cous rouges, cous coupés des enfants dévoyés, Puceaux que déflora la veuve vers quatre heures, Mortel dépucelage au nez du procureur. On raccourcissait à foison Sur les...
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires