Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 607 589
Newsletter
Archives
salah stetie
24 juillet 2022

L'INFINI...Extrait

L'INFINI...Extrait
"Il n'y a d'infini que par l'activation du fini. C'est le fini la pierre d'angle et c'est lui, et lui seul, qui supporte le poids très lourd de nos grandes, de nos vastes mythologies. Fatigué d'être contraint par nos pierres, soudain il fuse et s'envole...
Publicité
Publicité
20 mai 2020

SALAH STETIE...HOMMAGE

SALAH STETIE...HOMMAGE
. Merci , Monsieur Stétié, merci pour vos mots, merci pour votre humanité et votre gentillesse, merci pour votre amitié.... Que votre chemin soit parsemé d'étoiles.... . Dans les filets du vent Il y a des étoiles Elles ne servent à rien Qu'à mesurer le...
30 janvier 2017

ÉQUATEUR ABSOLU

ÉQUATEUR ABSOLU
Brûlante ligne froide Comment fait le soleil pour apaiser les îles ? Je suis ici avec mes deux mains inutiles Cherchant une évidence aveugle dans le blanc La Terre est bleue comme une orange et point d’orange L’espace autour de nous définit le marteau...
30 janvier 2017

ENTRELACS

ENTRELACS
La grâce d’une chute de moineau dans le monde Je te la donne, femme des paysages, Plus grande avec passion dans le bruit des montagnes Toute brûlure sur tes seins toute froidure sur tes dents Tant de désir au fagot de tes jambes Le nuage a trouvé ton...
23 janvier 2017

SALAH STETIE...Extrait

SALAH STETIE...Extrait
Ô monde... Avec la beauté de tes mers, Tes latitudes, tes longitudes, tes continents Tes hommes noirs, tes hommes blancs, tes hommes rouges, tes hommes jaunes, tes hommes bleus Et la splendeur vivace de tes femmes pleines d'yeux et de seins, d'ombres...
Publicité
Publicité
23 janvier 2017

SALAH STETIE

SALAH STETIE
À coups de marguerites et de doigts enlacés, de saveur de lumière, Ce long silence qui s'installe sur les choses, sur chaque objet, sur la peau heureuse des lèvres, Quand tout semble couler de source comme rivière Dans un monde qui n'est pas bloqué, qui...
28 octobre 2014

LES CONVERSANTS

LES CONVERSANTS
Nous avons donc parlé sous la tonnelle De la diversité concertante des anges Des fourmis affairées dans le jardin Où l’eau brillait parmi ses catégories Jusqu’au lointain des cruches La poésie dormait dans ses racines d’arbre Depuis l’antiquité comme...
4 septembre 2013

SI RESPIRER...Extrait

SI RESPIRER...Extrait
… Et seulement les retombées de la neige, habillée de miroirs et de volutes. Désir de ce très pur moment quand la main grandira comme un enfant aveugle pour cueillir à même le ciel un fruit miré, et qui n’est rien. C’est alors que la lumière retournera...
23 janvier 2013

L'INFINI...Extrait

L'INFINI...Extrait
L'accompagnateur de Hallâj, quand il y a quelques années, je rendis visite au cénotaphe, son compagnon d'éternité et son frère d'infini, en quelque sorte, était un minuscule vieillard, arbuste gravement rabougri, l'oeil blanc de cécité, et qui, quand...
11 décembre 2012

TRANCHANT DE L' AUBE

TRANCHANT DE L' AUBE
À Naïm Kattan . Cet homme nous vient du fond des terres, du fond des âges, Cela fait des milliers d’années qu’il est Juif Et cela fait des siècles qu’il est Arabe, Il vient de Bagdad entre Tigre et Euphrate sous les palmiers, de Bagdad ville abasside,...
25 novembre 2012

FIANCAILLES DE LA FRAÎCHEUR...Extrait

FIANCAILLES DE LA FRAÎCHEUR...Extrait
Parfaitement est le nom de l’imparfait Brillant dans la complication des liserons Debout, ce jardin de herses – pierres Suspendues dans le froid léger le vent très haut Singeant l’arbre et le feu de l’arbre, c’est très bleu La conscience, bleu du bleu,...
5 juin 2011

SERMENT DE L'EAU

SERMENT DE L'EAU
Par le lieu qui a prêté son nom au livre Par l’amande limpide Volée aux dieux L'égarement brûle les cils de la mer Et quel instant de nul instant se brise Contre des genoux morts ? Oh quel genou ce cœur Dans la violence déployée frangée de plumes Le tout,...
31 mai 2011

JE TENDS LA MAIN

JE TENDS LA MAIN
Je tends la main vers l'olivier soluble Ombre dans la vitre du feu La maison a brûlé comme une enfance Occupé à des jeux à des fourmis Ô vous, donnez-nous un peu de vin Qu'on le boive avec les grands les purs La rivière est désormais dans la chambre Il...
31 mai 2011

PLUIE SUR LA PALESTINE

PLUIE SUR LA PALESTINE
à Mahmoud Darwich Il pleut de la pluie sur la Palestine De la pluie sans pluie de la pluie de feu Pour Marie la Vierge il y eut sept épées Il y en a bien plus dans le coeur de celles Qui ne dorment plus dans leurs maisons frêles Et qui ont la rue des...
17 mai 2011

DECOMPOSITION DE L'ECLAIR EN BRINDILLES....Extrait

DECOMPOSITION DE L'ECLAIR EN BRINDILLES....Extrait
Il n'est pas facile de voyager, d'opérer ce désenchevêtrement qui seul permet de quitter la complexité dans laquelle on est pris : comme l'oiseau que les gamins d'hier savaient piéger, selon un procédé aussi cruel qu'élémentaire, à un bâton de glu placé...
11 mai 2011

L'AUTRE COTE BRÛLE DU TRES PUR...Extrait

L'AUTRE COTE BRÛLE DU TRES PUR...Extrait
Passant au loin entre la vigne et les loupsQui es-tu, toi, petit devant la porteSous la substance de ce vent devenu durD’avoir brisé contre le ciel une colombeD’avoir ailé, enfant hanté de nuit,À ras de feu et jusque dans le feuCelui qui subtilisa notre...
10 février 2011

PRESQUE NUIT...Extrait

PRESQUE NUIT...Extrait
Et de grands papillons sont tombés dans la mort Dans les défroissements de l'origine Ils ont des yeux pour regarder la mort Pour regarder le feu et les sommeils Cela qui fait de la violence de leurs ailesSoleil et nuit dans le multiple songe De ces jardins...
28 janvier 2011

CHANT EGORGE D'ALOUETTE...Extrait

CHANT EGORGE D'ALOUETTE...Extrait
Dans les filets du vent Il y a des étoiles Elles ne servent à rien Qu’à mesurer le temps Il écrit pour l’esprit Son histoire éternelle Il y a beaucoup d’idoles Malaxées et meurtries Brisées et rebrisées Sous le sabot du vent Dans les filets du vent Il...
28 janvier 2011

CHEMINS TOUTES CES TRACES...Extrait

CHEMINS TOUTES CES TRACES...Extrait
J’annonce la folie l’étonnementL’imbrûlé de la luneDont la lumière est blanche autour des cerisiersEntourant la fillette illuminéeFillette avec ses attributs de femmeSon front penché vers l’enfant mis à ses piedsCelui qui rêve et parleEt dans sa main...
31 octobre 2010

FIANCAILLES DE LA FRAÎCHEUR...Extrait

FIANCAILLES DE LA FRAÎCHEUR...Extrait
Bientôt la fin. Bientôt dira la bouche Ce que le puits. Qui a les lèvres pures On le saura. Les mots décideront. Nous serons allongés dans le simple. Les uns et puis les autres. Il n’y aura Personne pour nous toucher. Et si les linges s’usent Ce sera...
Publicité
Publicité
1 2 > >>
EMMILA GITANA
Publicité
Pages
Tags
Derniers commentaires
Publicité