Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
sens
25 juin 2022

LETTRE A L'ENFANT A VENIR...

LETTRE A L'ENFANT A VENIR...
Cher enfant, . Bientôt va débuter pour toi une merveilleuse et tragique expérience. Quelque part dans l’immensité de l’univers, à la périphérie d’une galaxie appelée la Voie Lactée, près de l’étoile Soleil, sur la troisième planète de son système, la...
21 mars 2022

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait
Vous le dites avec honnêteté L'honnêteté déshabille Et vous ne craignez pas l'examen de vos plis, de vos cicatrices Vos grains de beauté Vos taches d'encre Vous parliez du besoin d'étreinte De la caresse nécessaire Sans quoi s'efface non pas la chair...
20 mars 2022

LA CHAMBRE ECLAIREE...Extrait

LA CHAMBRE ECLAIREE...Extrait
"Le message qui atteint l'animal, avant que la terre ne s'ouvre ou vomisse le feu, la plante ne le reçoit-elle pas aussi ? Et pourquoi des fibres, délicates assez pour pâmer à l'approche de la chaleur et ressusciter à cause d'une pluie encore suspendue,...
5 janvier 2022

LA SOIF ET L'ETREINTE...Extrait

LA SOIF ET L'ETREINTE...Extrait
Tenir jusqu’au bout défaire ce qui serre et ne sert plus à rien laisser couler le rouge de la robe jusqu’au nu de la terre, et courir. Dans la blancheur immaculée le froid à raidir le corps planter un drapeau écarlate pour annoncer la couleur et...
20 octobre 2021

LES REPERES SYMBOLIQUES DANS LA QUÊTE DU SENS

LES REPERES SYMBOLIQUES DANS LA QUÊTE DU SENS
"On est ramené à la question du sens [de la vie] et on découvre que c'est au fond - si on la prend dans ce qu'on en vit - une question qui opère. Ce n'est pas une question qui demande une réponse, parce que la réponse serait illusoire. Il faut avoir le...
24 février 2021

FRANCOIS LAUR...EXTRAITS

FRANCOIS LAUR...EXTRAITS
Si j'écris, c'est pour entendre et t'obéir, toi l'hôtesse de mes saisons ; pour te dire, comme oiseau, avec toutes les voyelles. Pour écouter en ton idiome tes mots leurs modulations intonations vibratos. Je persiste dans ma vénerie : un ricochet de résonances,...
27 décembre 2020

NIKOLAOS ALIAGAS

NIKOLAOS ALIAGAS
J’ai besoin de frissons, de regards embués et de parfums de pins. Passez votre chemin si vous n’avez jamais attendu les nuances de l’aube assis sur des galets difformes. Si le battement des ailes des odonates vous laisse indifférents, si vous n’aimez...
22 juillet 2020

EPANCHEMENTS...

EPANCHEMENTS...
S’il advenait qu’Amour à votre porte se présente, dans quelque langue qu’il s’exprime, avec ou sans mots, ne pas l’éconduire, car jamais il ne réitère l’insigne grâce de donner un sens à notre vie. . HENRI-LOUIS PALLEN 2020 .
7 juillet 2019

ANNA MARIA CARULINA CELLI...Extrait

ANNA MARIA CARULINA CELLI...Extrait
Mon enfant court tout autour Tout autour de la mer La mer, île des temps passés Que le vent a emportée Lorsque soufflant sur le Ciel de la marelle La Terre s'est renversée Mon enfant court tout essoufflé Tout autour d'une dune enfarinée Une mamelle de...
4 juillet 2019

JEAN-CLAUDE IZZO...Extrait

JEAN-CLAUDE IZZO...Extrait
" Jadis tout avait un sens: et l’ombre et la lumière. Aujourd’hui tout n’est plus que justification: pour l’ombre comme pour la lumière. (Mais quelle science exacte peut répondre du silence majeur au faîte du clocher?)." . JEAN-CLAUDE IZZO .
17 avril 2019

L'ART DE LA JOIE...Extrait

L'ART DE LA JOIE...Extrait
"Le mal réside dans les mots que la tradition a voulus absolus, dans les significations dénaturées que les mots continuent à revêtir. Le mot amour mentait, exactement comme le mot mort. Beaucoup de mots mentaient, ils mentaient presque tous. Voilà ce...
18 février 2019

QUI VIVE...Extrait

QUI VIVE...Extrait
... ton haleine chaude sur le cou de la nuit ou le petit matin naissant entre nos doigts nous voici tout vivants plongés dans l'éphémèred'une foudre sans lieu ni point d'impact au solhors chair de passage mais quelle voix appelleinaudible aux entours...
28 octobre 2018

POUR JOUER

POUR JOUER
C'était l'année des O, on appelait les chats Oscar, Onésime, Orgasme, Out of Africa, Orphée, Et les enfants Odieux, Ours, Ovide, ou Orchestre, Les mots n'avaient plus de sens On les lisait à l'endroit puis à l'envers, comme Non, puis on disait que Non...
11 octobre 2018

DU SILENCE PREMIER

DU SILENCE PREMIER
Mère soyez gentille différez l’heure de ma naissance Ainsi je serai en puissance comme on existe en poésie comme une lettre en souffrance qui aimerait bien faire sens sous le vacarme des idiots Je me contenterai des traces des saveurs & du pur aliment...
30 septembre 2018

LA RETRAITE SENTIMENTALE...Extrait

LA RETRAITE SENTIMENTALE...Extrait
La nuit descend, prompte à se fermer sur ce jardin dont la grasse verdure demeure sombre au soleil. L’humidité de la terre monte à mes narines : odeur de champignons et de vanille et d’oranger… on croirait qu’un invisible gardénia, fiévreux et blanc,...
7 septembre 2018

MARGES

MARGES
Toi qui vas ton chemin, t’arrêterais-tu entre des vignes à l’abandon si, droit devant, tu entrevoyais dans la tombée du jour, parmi l’intense éclat de petits cyclamens, une oreille pointue dressée, dodinant sur le bas-côté de la route ? Croirais-tu qu’un...
27 août 2018

OUI, NOUS PARLONS

OUI, NOUS PARLONS
Nous parlons la démesure nous parlons l’appartenance à un sourire et le dédale de ses secrets nous parlons l’attente tournée vers l’horizon sans possession dissimulée dans la voix sans usage d’un lieu de la parole nous parlons entre le réel inquiet et...
27 août 2018

LES LARMES...Extrait

LES LARMES...Extrait
Un jour, des doigts osent, de façon circonspecte, lente, timide, furtive, muette, une seconde, se poser sur l'avant-bras de l'autre corps qui se trouve en face des yeux. Un autre jour, la paume de la main forme comme une coque qui se referme sur le dos...
15 août 2018

PREFACE

La poésie contemporaine ne chante plus ... Elle rampe Elle a cependant le privilège de la distinction... elle ne fréquente pas les mots mal famés... elle les ignore On ne prend les mots qu'avec des gants: à "menstruel" on préfère "périodique", et l'on...
9 août 2018

LE CORPS

LE CORPS
Ici l'univers est à l'abri dans la profonde température de l'homme Et les étoiles délicates avancent de leurs pas célestes Dans l'obscurité qui fait loi dès que la peau est franchie Ici tout s'accompagne des pas silencieux de notre sang Et de secrètes...
1 2 3 4 5 6 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires