Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
vivre
1 juin 2022

GUY MARCHAMPS...Extrait

GUY MARCHAMPS...Extrait
Je suis né en état de pesanteur dans le ventre d’une femme la vie m’a tout de suite paru étrange souffrir et rire avec mes frères humains m’a aidé à comprendre le néant je suis né lourd et finirai plus léger que ma plume ce qu’il restera de moi se retrouvera...
31 mars 2021

THIERRY MATHIASIN...Extrait

THIERRY MATHIASIN...Extrait
À la droite clarté des envols Mon horizon élève son roulis À tous les soleils du Vivre Les visages que j'ai cru voir s'amassent au plus fort de l'orage, la ligne blessée des chants perdus pour une prière sans peau, un cabotage de silence J'ai vu comme...
24 janvier 2020

JEAN DIHARSCE... Extrait

JEAN DIHARSCE... Extrait
Le temps qu'il reste à faire simple. Tout ce qu'on aime à faire seul, bien mieux le faire, aussi, en se tenant,et puis aimer portes ouvertes,faire de l'air,laisser le ventrespirer. Marcher longtemps au bord des eaux, aller plus loin, mettre les îles en...
26 janvier 2018

A TOUS LES VENTS DU MONDE

A TOUS LES VENTS DU MONDE
A James Noël . Intranquille Dans l’affection des résonnances Je voyagerai parmi vos tressaillements Homme sans peau Homme sans couleur Souverain rêveur J’accueillerai toutes les ailes Les voilures ivres du vivre Les mains pleines d’échos et de frontières...
10 septembre 2017

MEMOIRES SANS VISAGES & AUTRES TEXTES...extrait

MEMOIRES SANS VISAGES & AUTRES TEXTES...extrait
J’ai les yeux hagards d’avoir trop regardé les soleils tristes des déserts Et j’ai roulé dans une détresse de chardons Le port, je le refuse Si j’ai mené les barques noires sous la lune, c’était par pur délire de naufrage Rien n’a sombré, que moi-même,...
28 juillet 2017

CLAUDE BER ...Extrait

CLAUDE BER ...Extrait
Il faut sac à dos pour un bivouac si précaire qu'est vivre. A ce déjeuner sur l'herbe d'une vie j'ai fait de poésie un plat de résistance qui peut sembler bourrative pitance, estouffa babi en patois alpin des Francs-Tireurs et que je traduis poésie égale...
5 mai 2017

HEATHER DOHOLLAU

HEATHER DOHOLLAU
L’illusion dans une île Est de croire tout voir Dans le livre blanc des heures Que chaque oiseau déchire Ici comme partout Vivre c’est fermer les yeux . . . HEATHER DOHOLLAU . . .
26 avril 2017

VIVRE A MOITIE

VIVRE A MOITIE
Ne fréquente pas ceux qui sont à moitié amoureux, Ne sois pas l’ami de ceux qui sont à moitié des amis.. Ne lis pas ceux qui sont à moitié inspirés. Ne vis pas la vie à moitié Ne meurs pas à moitié Ne choisis pas une moitié de solution Ne t’arrête pas...
20 avril 2017

JARDINS SECRETS

JARDINS SECRETS
Respecter l’autre, c’est aussi ne pas le questionner sur ses jardins secrets, sur ses silences, sur tout ce qu’il ne désire pas révéler de lui-même. Chacun éprouve quand il le souhaite le besoin de s’exprimer sur un sujet ou sur un autre. S’il ne s’exprime...
12 avril 2016

CE N'EST QUE VIVRE...Extrait

CE N'EST QUE VIVRE...Extrait
Peut-être n'est-il pas, hélas, de phares dans la nuit, Que sommes-nous sinon reflets de lune et vibrations du vide, nuances et passages fluctuations flux et reflux, et le creux et le grouillement et le désordre et l'harmonie Nos géographies s'éparpillent...
12 avril 2016

CE N'EST QUE VIVRE...Extrait

CE N'EST QUE VIVRE...Extrait
... Ce leurre du labyrinthe Ce goût d'amande amère, Ce rêve de vaisseaux, désemparés Ne pleure pas, ce n'est que vivre . Un goût de menthe mêlé de cendre Un goût de sable et de songe A force de marcher dans la nuit aux mille chambres secrètes ou dans...
10 octobre 2015

PERMIS DE SEJOUR 1977-1982...Extrait

PERMIS DE SEJOUR 1977-1982...Extrait
Mais je découvre ce que je savais déjà : c'est mourir avant l'heure que de faire des économies de vie. Le bonheur (du moins le mien), ce n'est pas de gagner du temps : c'est de savoir le perdre. Pouvoir écouter patiemment la longue confidence d'un inconnu...
10 septembre 2013

ABOU EL KACEM CHEBBI

ABOU EL KACEM CHEBBI
S'il arrive au peuple, un jour, de vouloir vivre, Il faudra bien que le destin réponde, Il faudra bien que s'ouvre la nuit, Il faudra bien que cèdent les chaînes. Celui que le désir de vivre n'a pas étreint à bras le corps, S'évapore et disparaît au grand...
15 juillet 2013

BATAILLE...

BATAILLE...
Je me bats le jour je me bats la nuit batailles contre la mélancolie cette vieille pieuvre toujours éveillée qui me guette au coin des années au coin des rues et des souvenirs et lance son refrain mourir alors que je veux vivre mille fois que je veux...
18 juin 2013

VIVRESSE

VIVRESSE
« ... et ce n’est que le désir de l’éternité impossible qui obsède et gâte les joies éphémères des amants. » Alfred Jarry – " Le Surmâle " . Prendre l’amour à bras le cœur ne pas se méfier du bonheur plus que du chat qui dort sous peine de mort vivre...
10 novembre 2012

DE MOMENT EN MOMENT

DE MOMENT EN MOMENT
Pourquoi ce chemin plutôt que cet autre ? Où mène-t-il pour nous solliciter si fort ? Quels arbres et quels amis sont vivants derrière l’horizon de ses pierres, dans le lointain miracle de la chaleur ? Nous sommes venus jusqu’ici car là où nous étions...
29 septembre 2012

SANS COUP DE THEATRE

SANS COUP DE THEATRE
Les saisons ont presque disparu. Tout cela n’était qu’un jeu trompeur des Esprits de l’Ether. Il ne nous est pas possible de vivre par instants, par à-coups, par échappées et en escapades longues et brèves. Qu’on soit vivants ou morts, la balançoire ne...
14 septembre 2011

L'IMPOSSIBILITE DE VIVRE

L'IMPOSSIBILITE DE VIVRE
L’impossibilité de vivre se glisse en nous au début comme un caillou dans la chaussure : on le retire et on l’oublie. Ensuite arrive une pierre plus grande qui n’est plus déjà dans la chaussure : le premier ou le dernier malentendu se mêle à l’amour ou...
15 décembre 2010

VIVRE ET MOURIR

VIVRE ET MOURIR
Vivre ne ressemble à rien ni personne Mourir ne ressemble à rien ressemble à quelqu’un Vivre et mourir vont en bateau Vivre tombe à l’eau Il ne me reste plus qu’à mourir mon amour Le doute est une arme blanche La blessure de mourir saigne à blanc Vivre...
17 novembre 2010

DANS LE RESPIR COMMUN...Extrait

DANS LE RESPIR COMMUN...Extrait
Ce n’est pas d’écrire qui est difficile, c’est de le faire sans mentir. Le courant de la vie nous porte vers la nuit. Une même génuflexion sert à prier ou épauler son arme. L’amour est fusillé d’une prière ou d’une balle. La moindre des caresses est fusillée...
1 2 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires