Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 612 209
Newsletter
Archives
6 juillet 2014

FRESQUE SUR LE MUR

FRESQUE SUR LE MUR
Nous disons beaucoup de choses à présent, Du coucher du soleil sur la terre menue. Sur le mur pleure Hiroshima… Une nuit s’en va, et dans le plein midi, Nous n’emportons de notre monde Que la forme du trépas. … Pour tes yeux, d’autres temps, Pour mon...
6 juillet 2014

CHERCHER

CHERCHER
Chercher sur le visage d’un enfant ou dans les rides de l’âge Depuis le temps que nous râpons la terre de nos doigts contrefaits qu’avons-nous exhumé ? Chercher au-delà du mensonge de l’ombre des charniers dans la complainte des peuples et la musique...
6 juillet 2014

AINSI PARLAIT ZARATHOUSTRA

AINSI PARLAIT ZARATHOUSTRA
De tout ce qui est écrit, je n’aime que ce que l’on écrit avec son propre sang. Écris avec du sang et tu apprendras que le sang est esprit. Il n’est pas facile de comprendre du sang étranger : je hais tous les paresseux qui lisent. Celui qui connaît le...
6 juillet 2014

A PESSOA...

A PESSOA...
Là où tu es, sans être jamais revenu de nulle part, sans volonté de partir là où tu n'arriveras jamais, parce que là c'est déjà hier, je te rencontre. Tu me demandes de m'asseoir : et tous deux, à la table d'un des cafés de l'Éternité, nous écrivons des...
6 juillet 2014

LA CROIX, L'ETOILE ET LE CROISSANT

A ma mère Aux clochers de Jérusalem Je voudrais voir en même temps Briller à l'aurore prochaine La croix, l'étoile et le croissant. Aux campaniles de Sardaigne Aux mosquées de l'Afghanistan Je voudrais tant un jour que règnent La croix, l'étoile et le...
2 juillet 2014

PATRICK ASPE

PATRICK ASPE
entre les feuilles à la pénombre du matin juste avant la lumière vive par cette transition un ruisseau de nuages rosés tremble entre les feuilles farouche rebelle de l’été miracle enfin vert – vert sous la voix d’une mousse la terre des grillons tranche...
2 juillet 2014

MANEGES

MANEGES
Nous marchions dans Paris parmi ses fourrés citadins aux multiples accords de trains et d’herbe, d’aromates doux-amers, d’obscurités, d’éclairs, de nuages entraperçus dans le miroir des vitrines… Du haut de mes dix ans, je buvais littéralement des yeux...
2 juillet 2014

BERNARD PERROY

BERNARD PERROY
à mon frère Jef, . L’homme est beau qui traverse la vie comme on traverse la rue, d’un pas lourd ou léger, chantant l’homme et ses bruits, son silence aussi ou son rire et ses yeux par lesquels défilent tous les paysages de l’âme… L’homme est si beau...
2 juillet 2014

PRESENCE

PRESENCE
Du bout de la nuit Tu viens te poser sur mon épaule Comme un oiseau élu par le petit matin Je deviens aussi vert que l’éclair Qui, tel un serment originel, Rougirait dans la bourrasque Aiguisant mon appétit de dialogue Et m’incitant à lâcher les soucis...
2 juillet 2014

BB. KING & JOHN MAYER

. .
<< < 1 2
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires