Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
30 septembre 2013

ELOGE DES OISEAUX / ELOGIO DEGLI UCCELLI

ELOGE DES OISEAUX / ELOGIO DEGLI UCCELLI
. Les oiseaux sont, par nature, les créatures les plus joyeuses au monde. Je ne prétends pas par là qu’à les entendre ou à les voir, l’on se réjouisse toujours; mais je veux dire que les oiseaux, en eux-mêmes, ressentent la joie et la gaieté plus que...
30 septembre 2013

ECOUTER CE PAYS

ECOUTER CE PAYS
Il est grand temps de lier son sang au sang du monde, De se laisser porter par la musique des pierres Et de loger sa vie au coeur de ces masses minérales. Il est grand temps d'ouvrir des brèches dans l'oublieux quotidien, D'ignorer le confort des rampes...
30 septembre 2013

ART DE LA FIGUE

ART DE LA FIGUE
Entre chien et loup il y a la figue et le raisin mêmes couleurs blanches ou noires raisins à petits grains qui mordorent sous la treille paresseux indolents et sucrés grappes oblongues qui emplissent la paume de la main grappes gluantes du miel piqueté...
30 septembre 2013

SALAH AL HAMDANI

SALAH AL HAMDANI
Dans ce fleuve, là-bas, de cette eau âcre de souvenirs où les nuits de mon enfance plongent l’une après l’autre pour finir dans la clarté des saisons, il ne me reste que l’argile rouge et sa lune accostée au cimetière des jours. Dans cette ruelle, là-bas,...
29 septembre 2013

LIBRE COMME UNE MAISON EN FLAMMES...Extrait

LIBRE COMME UNE MAISON EN FLAMMES...Extrait
(…)Les allées du jardin, une à une, sortent de l’ombre, et le premier oiseau et la première abeilleEncore mal dégagés de la chevelure des ténèbres et des rumeursDans leur vol liquide se cognent contre les étoiles et les fleurs.Poète, à mon métier, tandis...
29 septembre 2013

JEAN MALRIEU

JEAN MALRIEU
Cette page, c’est la nuit, elle brûle. Toutes les pages et les nuits brûlent, nuits sans étoiles mais avec beaucoup de formes délirantes qui sont les constellations de l’homme adulte. On y entre et nul ne sait quand il en sortira. Une nuit de draps froissés...
29 septembre 2013

TOUT N'EST QUE ROUGE VISION

TOUT N'EST QUE ROUGE VISION
Pas la peine il y a le vent et l’état de veille Samuel Beckett, Poèmes (1906-1989) — Mon œil intérieur regarde l’invisible. Une lumière s’allume sur mes lèvres qui remuent. Un vent soufre* fait battre portes et fenêtres. — Pieds nus sur la terre tu marches....
28 septembre 2013

GASTON BACHELARD

GASTON BACHELARD
Merci à Sylvie B. ... " Un homme solitaire, dans la gloire d'être seul, croit pouvoir dire ce qu'est la solitude. Mais à chacun sa solitude. Et le rêveur de solitude ne peut nous donner que quelques pages de cet album du clair obscur des solitudes. Pour...
27 septembre 2013

FRERES DE TERRE

FRERES DE TERRE
Je n'ai pas de frères de race, J'ai des frères de condition, des frères de fortune et d'infortune, de même fragilité, de même trouble et pareillement promis à la poussière et pareillement entêtés à servir si possible à quelque chose à quelqu'un , même...
27 septembre 2013

FESTIVAL NAUTIC ET MUSIC DE BONIFACIO 2013

FESTIVAL NAUTIC ET MUSIC DE BONIFACIO 2013
. http://milema.canalblog.com/archives/2013/09/27/28099790.html
26 septembre 2013

POESIE VERTICALE...Extrait

POESIE VERTICALE...Extrait
La vie commence où l’on veut qu’elle commence, où quelqu’un est capable de créer une forme. Ou là où quelqu’un est capable de se laisser créer par une forme. Mais avant d’entraîner les mains à créer une forme ou à s’ouvrir à elle, il faut leur apprendre...
26 septembre 2013

ANDRE MALRAUX

ANDRE MALRAUX
Lever la tête, lever les yeux et voir. Il est impossible de vivre une vie paisible, sans embûches, sans accidents, sans égratignures, sans épreuves. Ce qui est le plus dur est de les affronter, de pouvoir vivre avec, de pouvoir les faire siennes. Je crois...
26 septembre 2013

JULIE OU LA NOUVELLE HELOÏSE...EXTRAIT

JULIE OU LA NOUVELLE HELOÏSE...EXTRAIT
Le paradoxe du désir, c’est qu’il y a une extrême jouissance à ne pas encore jouir ! Ce bonheur de l’imminence doit beaucoup à l’imagination, qui donne à poursuivre des biens inexistants mais attrayants. Ainsi, la jouissance réside t-elle moins dans la...
24 septembre 2013

PATIENTE VARIATION...Extrait

PATIENTE VARIATION...Extrait
L'éternité s'en allait et venait Dans la voix miraculeuse du soir Et ses nuées d'hortensias Mes mains sous la lueur du lieu S'accrochaient à cette lampe des mots. Si je savais retrouver mon enfance La blouse ensoleillée de l'écolier À la rampe des rêves...
24 septembre 2013

MON LIBAN...Extrait

MON LIBAN...Extrait
... Votre pensée est un arbre enraciné profondément dans le sol de la tradition et dont les branches poussent dans le pouvoir de la continuité. Ma pensée est un nuage évoluant dans l'espace. Il se change en gouttes qui, en tombant, forment un ruisseau...
24 septembre 2013

JE VOUS ECRIS DE MES LOINTAINS...Extrait

JE VOUS ECRIS DE MES LOINTAINS...Extrait
Que dit la poésie ? Je viens sans glaive, sans épée. J'en appelle à l'encre du ciel, au sang des étoiles, au chant de l'alouette, aux couleurs de la criste-marine, à ce caillou blanc où mon nom est incrusté, ici, sur terre où tout n'existe que par le...
24 septembre 2013

AFRIQUE...MON AFRIQUE

. Voici quelques heures d'écoute de musique africaine; je remercie Marin qui m'a généreusement offert cette " playlist ", en souvenir de l'Afrique de notre Adolescence, berceau de notre amour commun pour ce magnifique continent, là où ont éclos nos sentiments......
23 septembre 2013

TROIS CHEVAUX...Extraits

TROIS CHEVAUX...Extraits
Je lis des vieux livres parce que les pages tournées de nombreuses fois et marquées par les doigts ont plus de poids pour les yeux, parce que chaque exemplaire d'un livre peut appartenir à plusieurs vies. Les livres devraient rester sans surveillance...
23 septembre 2013

TREIZIEME POESIE VERTICALE...Extrait

TREIZIEME POESIE VERTICALE...Extrait
Refluer de tous les langages. Retrouver les mots À leur stade d’oiseaux en vol, Baisers qui s’échappent des lèvres Et s’en vont pour leur propre compte Trouver d’autres lèvres. Et comme il n’est pas possible D’atteindre la nudité des origines, Récupérer...
22 septembre 2013

LES VRILLES DE LA VIGNE...Extrait

LES VRILLES DE LA VIGNE...Extrait
E coute encore, donne tes mains dans les mien nes : si tu sui vais, dans mon pays, un petit che min que je con nais, jaune et bordé de digi ta les d’un rose brû lant, tu croi rais gra vir le sen tier enchanté qui mêne hors de la vie… Le chant bon dis...
1 2 3 4 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires