Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
30 novembre 2008

L'OEIL DESERTE....Extrait

L'OEIL DESERTE....Extrait
Belle, pour quel désert suis-je promis, pour quel autre désert s'il faut, à chaque instant, retrouver sa solitude dans tous les yeux qui passent ? Lorsque les routes se dédoublent et s'amoncellent les fleuves ; lorsque lentement, dans le matin, s'élève...
30 novembre 2008

LE SILENCE

LE SILENCE
Claude Saguet . Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI Classement des meilleurs sites et positionnement
30 novembre 2008

A LA PINTURA...Extrait

A LA PINTURA...Extrait
A ti, lino en el campo. A ti, extendida superficie, a los ojos, en espera. A ti, imaginación, helor u hoguera, diseño fiel o llama desceñida. A ti, línea impensada o concebida. A ti, pincel heroico, roca o cera, obediente al estilo o la manera, dócil...
29 novembre 2008

LE CHANT DES COQUILLAGES

LE CHANT DES COQUILLAGES
J’apprendrai ton visage sur le bout de mes doigts et dans les profondeurs fugitives des astres j'emporterai si vite ce joyau d'espérance que le jour interdit sans un mot de lumière n’osera plus lever son regard vers le ciel... J'apprendrai ton amour dans...
29 novembre 2008

J'AVOUE QUE J'AI VECU...Extrait

J'AVOUE QUE J'AI VECU...Extrait
...Sous les volcans, auprès des glaciers, entre les grands lacs, le parfum, le silence, l'enchevêtrement de la forêt chilienne... Les pieds s'enfoncent dans le feuillage mort, une branche fragile a crépité, les raulis géants dressent leur stature hérissée,...
29 novembre 2008

¡CUÍDATE, ESPAÑA...!

¡CUÍDATE, ESPAÑA...!
¡Cuídate, España, de tu propia España!¡Cuídate de la hoz sin el martillo,cuídate del martillo sin la hoz!¡Cuídate de la víctima a pesar suyo,del verdugo a pesar suyoy del indiferente a pesar suyo!¡Cuídate del que, antes de que cante el gallo,negárate...
29 novembre 2008

ABSOLUTA

ABSOLUTA
Color de ropa antigua. Un julio a sombra,y un agosto recién segado. Y unamano de agua que injertó en el pinoresinoso de un tedio malas frutas. Ahora que has anclado, oscura ropa,tornas rociada de un suntuoso olora tiempo, a abreviación... Y he cantadoel...
28 novembre 2008

LA FREGATE

LA FREGATE
A vous, frères d'Afrique, un sang si rouge sous la peau, A vous, frères indiens, un cœur de lune sous la peau Vos mères déjà ont tant pleuré Vous avez eu une Terre où vos sangs ont cessé d'être bienvenus Vos mères déjà ont tant pleuré Pourtant, ce devrait...
28 novembre 2008

JUARROZ

JUARROZ
« ..Ce feuillage entre-tissé de paroles et de silence cette forêt pleine aussi de musiques secrètes, cette forêt que nous sommes et où, parfois, chante aussi un oiseau...». ROBERTO JUARROZ . Photographie MONA . Weboscope mesure d'audience, statistiques,...
28 novembre 2008

GERBES SOLAIRES...Extrait

GERBES SOLAIRES...Extrait
Chevaliers de l’atomeA l’âme de métalLe monde se fissureSous l’impossible poidsDe vos formules… L’alcool de l’orgueilAllume l’incendieDe vos cerveaux en fêteEt maintenantLes hommes trébuchent Sur les ruines calcinéesDe leurs rêves… Vos artèresFleuve d’épouvanteNe...
28 novembre 2008

T'EMMENER...

T'EMMENER...
J'aimerais, mon ange, t'emmener au bout de mon être, là où je gis, dépouillé des apparences et offert à la pleine et ravageuse lumière de la lucidité, j'aimerais t'y emmener, mon ange, pour que tu sombres tes mains dans ces landes plus vastes que l'enfer...
27 novembre 2008

PARCE QUE....Extrait

PARCE QUE....Extrait
"J’ai trois épouvantails dans mon jardin, dont l’un à bicyclette. Je le soupçonne de pédaler jusqu’au village durant la nuit. Il a toujours des brins de paille en sueur et le chapeau de travers. En fait, ils aiment les oiseaux et ouvrent même la porte...
27 novembre 2008

L'ÂME ERRANTE

. .. parce qu'elle invite à l'oubli de soi la poésie incite au pur oubli. Elle brûle le mobilier, efface les empreintes, ne garde de l'être que le lieu, promesse du poème. Ainsi se cristallisent dans la mémoire des éclats arrachés à l'existence, éclats...
27 novembre 2008

J'ECRIS...

J'ECRIS...
" J'écris peut-être pour maintenir l'ouverture de la source, même si je ne peux la découvrir. [...] Ce n'est pas pour parler que j'écris, mais pour entendre. [...] J'accueille dans sa nudité douloureuse ce qui est sans nom ni figure. " . ANTONIO RAMOS...
27 novembre 2008

LA FIGUE

LA FIGUE
La Figue...Mes préférées s’ouvrent comme des lèvres, ont une peau d’encre, de taches violettes sur les doigts, une peau d’écriture qui cache sous le velouté de sa nuit mate la chair blanche d’un vélin qui s’amenuise avec les chaleurs de l’été, et sous...
27 novembre 2008

L'AUTRE COTE DU MONDE

L'AUTRE COTE DU MONDE
Ma vie n’est faite que d’amour. De tout le reste elle est “ défaite ”. C’est d’une matière qu’il s’agit, d’une manière aussi – de respirer –, d’un tissage d’air, de feu et d’eau ; mais pour se dénouer, et vivre la défaite, l’accepter dans son enseignement...
25 novembre 2008

TOI, MON MAROC AMAZIGHE

TOI, MON MAROC AMAZIGHE
A Ali Khadaoui « Les hommes continuent d’avancer ainsi Inconscients de ceux qui s’en allèrent, de ceux qui s’en vont, d’eux-mêmes… » . Yannis Ritsos . Ô insensé Maroc, pourquoi veux-tu trahir Ton sang berbère, ton sang plus pur que diamant ! Pourquoi...
23 novembre 2008

LETTRE A MA PETITE- FILLE

LETTRE A MA PETITE- FILLE
Il y a de la panique dans ma boîte à rêve la souris grise s´est évadée envolée avec mes rêves As-tu vu passer une souris grise une souris rouge une souris bleue ? Quand j´ai ouvert la boîte à rêves toutes sont parties l´une criait ton nom l´autre cherchait...
20 novembre 2008

PIERRES GRAVEES...Extrait

PIERRES GRAVEES...Extrait
Tu peux gémir dans ta lucidité,ah solitaire, mais alors défais-toide la véracité dans la douleur. La langues’épuise dans la vérité. Parfois arrivel’incessant, celui qui devient fou : il parleet l’on entend sa voix, mais pas sur tes lèvres :c’est la nudité...
20 novembre 2008

POEMA XXXIV

POEMA XXXIV
Miro correr por tus ojosagua de tu corazóncomo arroyo transparentecuyo fundo alumbra el sol..¡Qué bien se estará allá dentro,mitigada la pasióndel estío con las frescasaguas puras de tu amor!.JUAN RAMON JIMENEZ .
1 2 3 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires