Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 607 507
Newsletter
Archives
29 juin 2014

LA LETTRE EN CHEMIN

LA LETTRE EN CHEMIN
Au revoir, mais tu seras présente, en moi, à l'intérieur d'une goutte de sang circulant dans mes veines ou au-dehors, baiser de feu sur mon visage ou ceinturon brûlant à ma taille sanglé. Accueille, ô douce, le grand amour qui surgit de ma vie et qui...
Publicité
Publicité
29 juin 2014

LA CARTA EN EL CAMINO

LA CARTA EN EL CAMINO
Adiós, pero conmigo serás, irás adentro de una gota de sangre que circule en mis venas o fuera, beso que me abrasa el rostro o cinturón de fuego en mi cintura. Dulce mía, recibe el gran amor que salió de mi vida y que en ti no encontraba territorio como...
29 juin 2014

NUITS PARTAGEES

NUITS PARTAGEES
Au terme d'un long voyage, je revois toujours ce corridor, cette taupe, cette ombre chaude à qui l'écume de mer prescrit des courants d'air purs comme de tout petits enfants, je revois toujours la chambre où je venais rompre avec toi le pain de nos désirs,...
28 juin 2014

DE GUERRE EN GUERRE

DE GUERRE EN GUERRE
La mer ne sait d’où lui vient toute cette eau Au large des déserts assoiffés de tant de fleuves Une aile toute seule ne peut suffire à la mouette Pour apaiser les brûlures de la vague et du sable Toutes ces feuilles qui tombent sous la tyrannie De l’hiver...
28 juin 2014

FRANKETIENNE

FRANKETIENNE
Les ténèbres s’éteignent et les ombres s’effacent au refutur de l’aube je vais revivre l’éternité à travers mes racines jusqu’à ruiner l’abîme. ... Dans l’obscure ambiguïté Des amours angulaires et des miroirs illusoires l’on ne perçoit presque rien sauf...
Publicité
Publicité
28 juin 2014

PATRICK CHEMIN

PATRICK CHEMIN
Pour Fabienne Pose ta vie un moment près des iris sauvages du marais. Demeure un instant dans le secret des arbres. Ne demande rien. N’attends rien. La patience de la terre est infinie. C’est un long murmure depuis la nuit des temps. Ta vie est une éternité....
26 juin 2014

LES VRAIS AMIS SONT COMME LES ARBRES....

LES VRAIS AMIS SONT COMME LES ARBRES....
Les vrais amis sont comme les arbres Ils ont hâte de te voir Mais restent imperturbables Si tu ne passes pas dire bonsoir Même après une longue absence Tu peux renouer avec eux Il n’y a pas d’intermittence Te revoir les rend heureux Les vrais amis sont...
26 juin 2014

NATURELLE...

NATURELLE...
Je pars, je vais mêler une histoire à la mienne, pimenter ma vie et colorer mes effets; Je vais abandonner le noir qui me rend transparente et oser le bleu, le jaune et le rouge, détacher mes cheveux, les couronner d'une nature fraîche. Je couvrirais...
26 juin 2014

JEAN DIHARCE

JEAN DIHARCE
Parfois on peut laisser des bouts de vie nul ne me contestera d'y être en ma maison en ce pays où j'ai racine on pélerine quelquefois les coquilles ont des jacques qui se replient au ciel on se fait des mémoires comme on offre un bijou on monte un peu...
26 juin 2014

JOSE EMILIO PACHECO

JOSE EMILIO PACHECO
Les éléments de la nuit Sous le plus petit empire que l'été a rongé s'écroulent les jours, la foi, les prévisions. Dans la dernière vallée la destruction s'assouvit dans des villes vaincues que la cendre affronte. La pluie éteint la forêt illuminée par...
23 juin 2014

EN MEDITERRANEE...

Dans ce bassin où jouent Des enfants aux yeux noirs, Il y a trois continents Et des siècles d'histoire, Des prophètes des dieux, Le Messie en personne. Il y a un bel été Qui ne craint pas l'automne, En Méditerranée. Il y a l'odeur du sang Qui flotte sur...
23 juin 2014

L'IMPICCATI DI U NIOLU....

23 juin 2014

L'HOMME QUI PLANTAIT DES ARBRES...JEAN GIONO

23 juin 2014

JE SUIS UN BUVARD POUR LE CAFE DU JOUR

JE SUIS UN BUVARD POUR LE CAFE DU JOUR
Être un homme et ne pas le savoir ; être vivant et toujours en douter ; être mort et encore dans le couloir de la lumière. Je décèle au-delà de mon souffle, la rossée qui déroute mes envies. Je m’éteins devant le miroir chaotique d’une balance mécanique...
23 juin 2014

PROVERBES DU SILENCE ET DE L'EMERVEILLEMENT...Extrait

PROVERBES DU SILENCE ET DE L'EMERVEILLEMENT...Extrait
Où règne l'absence le silence est présent Comment sortir de la langue à l'intérieur d'elle-même en ce non-lieu où le merveilleux l'ensemence ou la régénère Et si l'oubli de la langue ouvrait les portes du silence Pourquoi faut-il sortir du silence en...
23 juin 2014

CREPUSCULE D'AUTOMNE ...Extrait

CREPUSCULE D'AUTOMNE ...Extrait
"Écoute, je ne demande pas grand-chose, seulement ta main, la tenir comme une rainette qui dort contente ainsi. J'ai besoin de cette porte que tu m'offrais pour entrer dans ton monde, ce petit bout de sucre vert, joyeux de sa rondeur. Me prêtes-tu ta...
23 juin 2014

HISTOIRES DE SOIFS...Extrait

HISTOIRES DE SOIFS...Extrait
Un peu de pierre dans nos regards. Je t'ai rêvée depuis l'écorce de tes racines. Eteins cette page d'oubli, traduis plus bas tes mots dans l'autre langue où tout sera dit le dit et le non-dit Et qu'on répète pour toi les mots de feu qui nous ont traversés....
21 juin 2014

COMME UN OISEAU DANS LA TÊTE...Extrait

COMME UN OISEAU DANS LA TÊTE...Extrait
Sur le clavier du ciel où chantent les étoiles Lancé sur le trapèze impossible des voiles Dans la sciure des blés habitée des perdrix Gagnant le toit la tonte épaisse de la nuit Tout le jour en danger mais retrouvant des ailes Pour dépasser le monde obscur...
21 juin 2014

HELENE CADOU HOMMAGE...

HELENE CADOU HOMMAGE...
Ce soirLa nuit est bleue Avec un parfum de girofleSous la pierre lente et chaude Tu vas et viensDe ton cœurAu jardin Et le pouls des planètesPourrait cesser de battre Sans que la peurNe soit nommée Dans la douceur des choses. .... . ToiDans une tour de...
21 juin 2014

RENE GUY CADOU

RENE GUY CADOU
Je crois en toi Visage parmi les pierres veinées de soie Le plus seul avec son courage Le plus près de la terre Sous sa taie de soleil Tu glisses avec les algues de douceur Entre les rameaux blancs les mains L'humus découvert des saisons Tu portes sur...
Publicité
Publicité
1 2 3 > >>
EMMILA GITANA
Publicité
Pages
Tags
Derniers commentaires
Publicité