dimanche 13 mars 2011

L'ESTHETIQUE DU DEVENIR...Extrait

Entre nuit et brêche, l’irrévélé de l’absence L’oiseau du jardin d’épreuves dort sur la corde du puits. Si l’intemporel en nous sait que la lumière d’antan s’avance en devenir, que la poussière des espaces est au corps des premiers instants, c’est que l’indivisible est conscience immanente à la matière. Que le devenir atemporel est l’image intérieure que la nature porte en elle des êtres et des choses. Nous sommes un espace dans l’immobile, le passage un et un, dans un homme vaste. Les mots nous accompagnent dans l’infini où nous... [Lire la suite]

dimanche 13 mars 2011

MAHMOUD DARWICH

J'ai du travail  faire sur la géographie des volcans de la désolation Aux ruines du temps de Loth A celui d'hiroshima Comme si je n'avais encore jamais  vécu Avec une soif qu'il me reste à connaître Peut-être Maintenant s'est-il éloigné Et qu'Hier s'est rapproché Alors je prends la main de Maintenant Pour marcher à la lisière de l'histoire Et éviter le temps cyclique Avec son chaos de chèvres de montagne Comment mon Demain peut-il être sauvé? Par la vitesse du temps électronique Ou par la lenteur de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 11 mars 2011

PARTAGE-TOI, NUIT...Extrait

" Et je pose en hésitant mon pied sur la corde vibrante de la mort déjà commencée   Mais c’est ainsi qu’est l’amour. " . NELLY SACHS .    
Posté par emmila à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 11 mars 2011

JE BÂTIS MA DEMEURE...Extrait

Claire eau qui se livre au prix d'elle-même, il me faut, jusqu'aupoème, passer par toutes ses phases, en respecter les métamorphoseset d'abord la plus mystérieuse, celle qui consiste pour elleà ne pas être l'eau.J'irai la saluer au ciel, là où elle prendindifféremment les noms de nuage et de pluie selon qu'elle dortou qu'elle aime.Je la réclamerai au désir, dans les pleurs des planteset à la terre à chaque pas.Je l'arracherai à la joie,à l'homme dans sa plénitude, au couple pour qui elle se veut un fleuve,à la solitudepour qui elle se... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 11 mars 2011

CHOIX DE POEMES...Extrait

Ô pèlerin, tu as vu Comme le cheval parfois, Ereinté, l’œil sauvagement aux abois, Sur la surface des eaux, tranquilles et bleues, Répand l’écume ? Tu sais que les chevaux qui Souffrent et endurent Pleurent de l’écume ? Les larmes leur manquent.     Ô pèlerin, vois là-bas ce nuage De si loin tout noir, aux bords déchirés, Seul dans l’azur des cieux. Sache que la terre a laissé échapper Sur les eaux azurées des cieux Au moment de souffrir - au moment de choir sous le joug du destin, A laissé échapper cette... [Lire la suite]
vendredi 11 mars 2011

C'EST ECRIT

Elle te fera changer la course des nuages Balayer tes projets, vieillir bien avant l' âge Tu la perdras cent fois dans les vapeurs des ports C' est écritElle rentrera blessée dans les parfums d' un autre Tu t' entendras hurler que les diables l' emportent Elle voudra que tu pardonnes, et tu pardonneras C'est écrit Elle n' en sort plus de ta mémoireNi la nuit, ni le jour Elle danse derrière les brouillardsEt toi, tu cherches et tu cours Tu prieras jusqu' aux heures ou personne n' écoute Tu videras tous les bars qu' elle mettra sur ta... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 10 mars 2011

SOLEIL DU REEL...Extrait

 Un peu avant l'aube une lune se fit voir au firmamentDu firmament elle descendait et elle eut souci de nous.Semblable au faucon qui enlève un oiseau tandis qu'il chasseCette lune m'enleva et s'en fut courir au firmament.Lorsqu'en moi je fis inspection, je ne me vis plus moi-mêmeParce qu'en cette lune mon corps avait reçu la grâce de devenir semblable à l'âme.Dans l'âme, comme je pérégrinais, je vis seulement la luneAu point que le mystère de l'éternelle théophanie fut entier dévoilé.Les neuf cieux descendaient tous au sein de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 10 mars 2011

LES DISCIPLES A SAÏS...Extrait

 Pour comprendre la Nature, on doit la laisser, intérieurement, se former selon sa propre logique, se développer en toute son intégrité. On doit, dans cette entreprise, ne se laisser déterminer que par le grand désir, la divine aspiration vers ces êtres qui nous ressemblent, et par les conditions qui nous sont nécessaires pour les entendre ; car la Nature toute entière ne se peut concevoir et comprendre que comme instrument d’accord et moyen d’intelligence, entre eux, pour des êtres doués de raison. L’homme, en pensant, retourne... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 10 mars 2011

ROBERTO JUARROZ

 L'inépuisable lutte entre les êtres est la première condition d'être . Être une rose c'est lutter contre une autre rose , visible ou invisible , contre toutes les roses . Et même plus : c'est lutter contre ce qui n'est pas une rose . Et plus encore : c'est lutter contre sa propre absence de rose . La lutte scandaleuse entre deux êtres qui s'aiment est une évidente affirmation d'être . La défaite de l'amour est son triomphe . .ROBERTO JUARROZ .  
Posté par emmila à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 8 mars 2011

L'HISTOIRE DE L'ART A TRAVERS L'IMAGE DE LA FEMME

Posté par emmila à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,