lundi 21 avril 2014

LES ECRITS DANS L'ARBRE...Extrait

Si tu donnes le nom d’une fleur à ton amour, choisisla plus secrète, la plus sauvage.Choisis un nom qui n’existe pas et ton amour sereconnaîtra dans le jardin de ton silence.L’amour parfois touche à la perfection du pontmalgré la complexité de son arche : ce sont desvoix d’une berge à l’autre.Un sourire d’une rive à l’autre : la reconnaissance.Si tu donnes le nom d’une étoile à ton amour,choisis celle qui traverse le ciel, choisis une étoilequi vient de loin et dont la brillance est une lumièremonastique dans ton coeur. Choisis une... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 16 mars 2014

GUISANE... Extrait

Le silence s’efface lentement sur la terre où nous passons. Il reste l’indulgence et la compassion des forêts. Il reste un arbre tout en haut de cette colline de pardon. Et si nous prions, c’est pour des dieux de terre mais la prière est précaire. Il nous reste l’imaginaire des anges. Cet amour végétal, au plus profond de nous-mêmes, qui pose sa tête sur l’épaule des solitudes. Le silence magnifie les branches et le texte de l’écorce. C’est ta vie que tu versifies dans la pluie traversière. Tu te dois de lui donner la musique la plus... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 8 mars 2014

PATRICK CHEMIN

Il y avait au fond de ce puits des merveilles et de la mémoire. Des étendues de jeunesse sous l'ondoiement des prairies. Il y avait un violoncelle à l'étage, une jeune femme dans sa robe blanche qui jouait Bach un sourire dans les yeux. Il y avait de la mémoire tout au fond du puits et tout en haut de la lumière. Cette lueur était disponible et bienveillante à toutes les heures du jour. Nous avions traversé tant de nuages dans l'épaisseur rugueuse de la vie et toutes ces paroles qui jadis nous blessaient semblaient disparaître et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 5 mars 2014

GUISANE... ( Extrait inédit )

Je suis amoureuxDu vent sur ta joueQui joue les imprudentsJe suis amoureux du ventDu chêneQui porte l’ombreDe ses mainsSur ton couJe suis amoureuxDu chêneDe la rue bleueA trois heures de l’après-midiQuand elle contientL’arche de ton rireJe suis amoureuxDe la rue bleueJe veux bien passer les pôlesAvec Lord FranklinBriser la glaceSi ce cheminDe maiSur l’océan geléMe conduitAu printemps d’un baiserJe suis amoureux des neigesEt des glacisDe la virginité de l’instantQui défriche l’éternitéSur tes lèvres du présentJe suis amoureux des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 23 février 2014

LE MARCHEUR ( Patrick Chemin )

Posté par emmila à 23:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 23 février 2014

LE GRAND SOLEIL OCRE

Pour le soir du grand soleil ocre de la mort j'aurai la parole sans voix pour distraire les mots j'aurai mille ans pour rire enfin de ce grand corps tout froid désacraliser l'immobile perdre la mémoire de chaque douleur Pour le soir du grand soleil ocre de la mort j'irai m'asseoir entre mes deux dates limitrophes sur le trait d'union à califourchon sur ma tombe frugale où viendront les oiseaux Et je croirai nouveaux ces poèmes prêtés jadis au silence qu'il me rendra peut-être comme ultime sentence pour mes nuits illégales mes jours... [Lire la suite]

vendredi 14 février 2014

JOURS DE GRIS...Extrait

On passe quelques mois Quelques années sur la terre Sans comprendre vraiment Ni ses parents ni ses enfants. On passe son temps à traverser la rue Tout en récitant des prières Pour finir par comprendre Que le ciel est désolé ou désert. Les Dieux sont des icônes de poussière Au fond du jardin de son père Comme le fatras de l’enfance dans les bassines Les repas de famille sur les chaises du silence familier Comme la brouette dans son nid d’étoiles oubliées La mémoire est un désordre de locataire Comme tout ce qui semble perdu Comme tout... [Lire la suite]
jeudi 13 février 2014

PARTITION DE LA NUIT...Extrait

Nous poètes et partisansNous la mémoire de ces ruesDe ces gens sans importanceNous de l’éternelle pluieDu chômage et de la démenceNous et pourtantCette passion intacteCette impatienceEt ce corps qui nous punitDes excès de prudenceNous poètes et partisansNous intérimairesNous précairesDésorientésNous perdantsNous les nainsTombés sous les trainsNous poètes et partisansNous qui avons pris la parolePour une échelle de cordeUne porte de toutes ces vies possiblesNous voici rendus…Ce soir nous sommes sous le cielCertains ont cessé... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 3 janvier 2014

LES ECRITS DANS L'ARBRE...Extrait

N’oublie jamais la beauté des mots qui s’endormentà même la terre. N’oublie jamais le verbe du verre etla tentation du sable. N’oublie jamais les grammairessubtiles dans les frondaisons de l’île. N’oublie jamaisde dire que tu aimes ceux que tu aimes. N’oubliejamais le silence de ton enfance à jamais recommencéesur le chemin de l’âge. N’oublie jamais la patienceet la passion.Et la chanson que tu aimes. Et la mémoire est unmille-feuille où les abeilles du jour se souviennent dujour premier de la ruche.N’oublie jamais les mots qui te... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 1 novembre 2013

AMITIE

Il y a tellement de bonté en toiDe chaleur humaineAlliée à l’intelligenceQue tu es à la foisLe prolongement d’un arbreEt ses racinesDans ta musiqueIl y a une maisonPlus vastePeuplée de rythmesEt d’oiseauxJe ne connais pas l’AfriqueJe n’ai pas traversé la merJe ne connais pas ton villageCelui de ta mèreDe ton père en alléLe seul villageOù je peux te rencontrerC’est le villageDe l’amitiéDans ta voixDans ton rire géantDans ta façonD’être au mondeAssis Sur un seul continentRéuniDans ta mainCelui des humains   .   PATRICK... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,