dimanche 20 mai 2012

LA BEAUTE

La beauté est quelque chose de virtuellement là, depuis toujours là, un désir qui jaillit de l'intérieur des êtres, ou de l'Etre, telle une fontaine inépuisable qui, plus que figure anonyme et isolée, se manifeste comme présence rayonnante et reliante, laquelle incite à l'acquiescement, à l'interaction, à la transfiguration.  Relevant de l'être et non de l'avoir, la vraie beauté ne saurait être définie comme moyen ou instrument. Par essence, elle est une manière d'être, un état d'existence . FRANCOIS CHENG . Oeuvre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 4 septembre 2011

NULLE CHAIR VAINE...

Un seul regard reprend tous les regards Un seul mot libère tous les échos Un seul geste rompt l’unique fièvre Un seul geste rouvre toutes les veines Nul sang n’est perdu nulle chair vaine . FRANCOIS CHENG . Oeuvre Camille Claudel    
Posté par emmila à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 4 septembre 2011

TRACES...

Traces que laisse tout destin aimant, nullement En ligne droite mais en cercles concentriques Cercles rejoignant d’autres cercles mus par l’amour Jusqu’à rejoindre l’immense cercle initial Qui depuis toujours aimante toute, mêlant Destins brisés et rêves primordiaux Feuilles tombées ferments d’un printemps autre . FRANCOIS CHENG .  Oeuvre Caroline Ortoli  
Posté par emmila à 14:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 18 juillet 2011

CANTOS TOSCANS

Suivre le poisson, suivre l'oiseau. Si tu envies leur erre, suis-les Jusqu'au bout. Suivre leur vol, suivre Leur nage, jusqu'à devenir Rien. Rien que le bleu d'où un jour A surgi l'ardente métamorphose, Le Désir même de nage, de vol   (...)   Mais l'oiseau point d'empreinte Ne laisse. Son empreinte est Son vol même. Nulle trace Autre que l'instant-lieu, Joie du pur avènement : Lieu deux ailes qui s'ouvrent   Instant un coeur qui bat (...)   Dans l'Ouvert, toutes choses se révèlent... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 28 mars 2011

NE QUEMANDE RIEN

Ne quémande rien. N’attends jamais   D’être payé de retour. Le pur souffle   Que tu propages doit faire le long tour,   Par-delà tes jours. Te reviendra   En orties, ou en pierres, peu importe.   Il t’accompagnera dans ta marche      Plus loin que toi le long de la Voie. . FRANCOIS CHENG . Photographie Magdalena Wasiczek    
Posté par emmila à 04:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 7 novembre 2010

LE LIVRE DU VIDE MEDIAN...Extrait

A l'orient de tout, là où se souvient La mer, l'orage a dispersé écailles Des dragons, carapaces de tortues Nous nous prosternerons vers le pur silence Régnant par-delà la terre exilée A l'heure du soir, à l'orient de tout . Où se lève le vent de l'unique mémoire. FRANÇOIS CHENG . Oeuvre de Miquel  Barcelo
Posté par emmila à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 15 avril 2009

LE LIVRE DU VIDE MEDIAN....Extrait

Quand le lac s'offre paume ouvertedans le miroir du matinSource rejoignant embouchureflux et reflux confondusNous jetons sans remords nos paruresAu coeur des ondes diapréesque fracasse l'aile d'une mouettePour que rejaillisse le regard de l'instantPour que soit enfin- l'averse ayant lavé les reflets -Révélé le visage. . FRANCOIS  CHENG .
Posté par emmila à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,