J’ai traversé l’espace
d’un rire à un amour
d’un mot d’enfant jusqu’à l’hiver

J’ai eu
un cerf volant
un chèvrefeuille
du papier blanc
un crayon rouge

J’ai chanté
J’ai traversé la rue
J’étais qui je croyais
Je me regardais passer
Je caressais de grands dragons bleus
Je me parlais fort

Être fou
être libre
être plus beau que beau
être plus grand que grand
savoir que les rêves changent le monde
savoir que la mer est bleue
savoir la distance entre l’être et le devenir

Entre hier et aujourd’hui
qu’ai-je oublié

Je ne joue plus
je suis sage
je suis pauvre
j’ai oublié

Je ne vais plus à moi
Je ne vais plus de moi en émois
je n’ai plus d’été
je sais le chemin entre être et avoir été

je sais la distance entre être libre et adulte

Je suis sage
je suis pauvre
je ne suis plus fou

Entre goudron et désespoir les poissons trient la mer
entre moi et moi j’ai perdu le rêve
j’ai traversé la vie
ce soir je tailladerai la raison et ses barreaux
ce soir j’irai me voir
ce soir un oiseau chantera.

.

JEAN-MICHEL  SANANES

.

tapisserie_lurcat

JEAN  LURCAT