Parvenue au milieu de mes jours, je glane

   cette vérité fraîche comme une fleur :

   la vie a la douceur dorée du blé,

   la haine est brève, immense l'amour.

 

   Changeons le chant amer, à reflets de sang,

   contre le chant souriant.

   Les divines violettes s'épanouissent,

   le vent se charge dans la vallée d'un parfum de miel.

 

 

.

 

 

GABRIELA MISTRAL

 

 

 

.