vendredi 26 octobre 2018

LETTRE OUVERTE DE ZIAD MEDOUKH A EMMANUEL MACRON

Lettre ouverte au Président français Emmanuel MacronLe temps n'est-il pas venu pour que la France reconnaisse l'Etat de Palestine ? Monsieur le Président,Je vous adresse cette lettre, non pas en tant que responsable du département de français à l'université de Gaza- un département créé avec le concours du Consulat de France à Jérusalem, et soutenu par des associations francophones-ni en tant que professeur chercheur universitaire ou bien encore comme écrivain poète d'expression française, je vous écris en tant que simple citoyen... [Lire la suite]

dimanche 23 juillet 2017

MARMONNEMENT

Pour ne pas me rendre et pour m’y retrouver, je t’offense, mais combien je suis épris de toi, loup, qu’on dit à tort funèbre, pétri des secrets de mon arrière-pays. C’est dans une masse d’amour légendaire que tu laisses la déchaussure vierge, pourchassée de ton ongle. Loup, je t’appelle, mais tu n’as pas de réalité nommable. De plus, tu es inintelligible. Non-comparant, compensateur, que sais-je ? Derrière ta course sans crinière, je saigne, je pleure, je m’enserre de terreur, j’oublie, je rie sous les arbres. Traque impitoyable où... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 26 mars 2017

ESPERANCE...Extrait

"Persévérer à chercher davantage la saveur que le savoir, le balbutiement que la rhétorique satisfaite. Persévérer en ces temps de fer à faire crédit à ce qui est fragile, à ce qui vacille, à ce qui fait faillite. Persévérer à avoir foi en chaque homme, ... à préférer être déçu dix fois plutôt qu’hostile une seule fois. Persévérer à n’investir que dans le sable qui coule entre les doigts et dans les espérances non cotées en bourse. Persévérer à croire que l’instinct primordial en chaque homme est la vénération et que c’est la... [Lire la suite]
jeudi 18 décembre 2014

CHRONIQUE DE LA TRISTESSE ORDINAIRE...Extrait

(...) La première fois, ce fut à l’aéroport français du Bourget, et une autre fois, dans une rue de Sofia ? Tu fus pressé de te déclarer exactement, de te définir. Ton identité, sur tes papiers, était : "non définie", mais en toi elle pointait comme une lumière. Il te fallait soudain faire concorder les deux choses, comme si c’était la première fois dans ta vie que tu affrontais la question : Qui es-tu ? La police française n’avait pas les moyens de comprendre un fait que ne comprendrait pas la police israélienne. Ton permis de... [Lire la suite]
mercredi 9 avril 2014

DE LA VERITE...Extrait

...... La vérité, c'est l'être, et être, c'est être un , uni, accordé, et que le dehors exprime le dedans. Qu'est-ce que la vérité de la connaissance ? C'est la perception, à travers la forme extérieure, de ce qu'il y a dedans, la substance. Qu'est-ce que la vérité de l'expression? La sincérité. Qu'est-ce que la vérité des actes? C'est la justice . Qu'est-ce que la vérité de la conscience? C'est l'unification intérieure et la connaissance de soi. Qu'est-ce que la vérité de l'amour? C'est la reconnaissance de soi en autrui.... [Lire la suite]
jeudi 3 avril 2014

LA TERRE NOUS EST ETROITE...Extrait

Je dis tant de choses sur la différence ténue entre les femmes et les arbres, Sur la magie de la terre, sur un pays dont je n’ai trouvé le tampon sur aucun passeport Et je demande : Mesdames et messieurs aux coeurs bons, la terre des hommes est-elle, comme vous l’affirmez, à tous les hommes ? Où est alors ma masure ? Et où suis-je ? L’assemblée m’applaudit Trois autres minutes. Trois minutes de liberté et de reconnaissance… L’assemblée vient d’approuver Notre droit au retour, comme toutes les poules et tous les chevaux, à un rêve de... [Lire la suite]
jeudi 17 mai 2012

L' AMOUR AU TEMPS DU CHOLERA...Extrait

Les êtres humains ne naissent pas une fois pour toutes à l'heure où leur mère leur donne le jour, mais quand la vie les oblige de nouveau et bien souvent à accoucher d'eux-mêmes. . GABRIEL GARCIA MARQUEZ .