vendredi 16 avril 2010

IL FAUDRA QUE JE ME COUPE LES DOIGTS, ILS M'EMPÊCHENT D'ECRIRE...Extrait

Le corps approvisionné de fraîcheur, navette à plonger dans la chambre veuve du secret, jeune sirène, elle plonge dans l'eau verte et en revient brillante de musique. Seront redistribués les mots qui se sont acérés dans l'épreuve, jusqu'à ce que, sous les voix du concert, l'estafilade de la joie parle plus haut que nous. .. .GABRIELLE  ALTHEN .. .Oeuvre de Didier Delamonica
Posté par emmila à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,