samedi 14 octobre 2017

LES VOISINAGES DE VAN GOGH...Extrait

Ce pays au ventre de cigale nous était pleinement communiqué par une main et un poignet. De quelle fournaise et de quel paradis Vincent Van Gogh surgissait-il ? Et de quelle souffrance maîtresse tenait-il ces cailloux, ces iris et ces marais, ces étroits chemins, ces mas, ces blés, ces vignes et ce fleuve ? Sublimes dessins !   .     RENE CHAR     . Oeuvre Vincent Van Gogh
Posté par emmila à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 28 avril 2013

LES VOIX DE VINCENT

Qu’entendait-elle cette oreille Que Vincent ne voulait pas entendre Ce pauvre lobe sanglant qu’il offre emmailloté A la fille du bordel en Arles La veille de la Nativité Comme un fœtus mort-né de son frère Déposant dans le ventre de la crèche Cet aîné d’un an dont il reprend le prénom Qu’il porte comme celui-là sous terre porte la croix Car Vincent Van Gogh est d’abord ce nom d’emprunt Gravé sur une dalle mortuaire où l’on dépose des fleurs Vincent Van Gogh est d’abord à la lettre une nature morte Ainsi Vincent n’est pas celui qu’on... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 2 septembre 2012

TOURNESOL

L'oeil que vous voyez n'est pas un oeil parce que vous le voyez, C'est un oeil parce qu'il vous voit Antonio Machado     Quand Gauguin peignit le portrait de son ami, il le peignit en train de peindre des tournesols. Autoportrait aux tournesols, dit l'ami, j'exagèrerai le blond de la chevelure au lieu de peindre le mur minable, vulgaire de la pièce...je peindrai l'infini...une étoile dans le ciel bleu du jour... Et même avec un seul œil vous saviez. Il était votre alter ego, votre moi exilé, vous offrait, doré,... [Lire la suite]