"Comme le temps joue avec nous
au bord du gouffre,
au fil de la nuit
il frotte deux, quatre, six
                                         syllabes !
et les laisse s'envoler au large,
de ce côté qui n'est ni ça ni là.
Soleils, lunes, planètes,
tournent, brillent, chantent,
                                         disparaissent
comme ce monde dans son double.
                                             Ils reviendront
cette nuit ou une autre,
                                         musique
endormie dans la conque marine de la mémoire."

.

.

.

OCTAVIO  PAZ

.

.

.

L_eau_qui_fr_mit