Nuls dieux à l'extérieur de nous, car ils sont le fruit de la seule de nos pensées qui ne conquiert pas la mort, la mort qui, lorsque le Temps nous embarque à son bord, chuchote, une encablure en avant.

Ô délices, ô sabotages!

Roule le roc, éclate l'arbre,

Conspué soit l'innocent.

“Voilà le temps des assassins!”

C'était beaucoup et c'était peu.

Voilà le temps du suintement!

Voilà le temps des instructeurs!

Voilà le temps des délateurs!

Refuse les stances de la mémoire.

Remonte au servage de ta faim,

Indocile et dans le froid.

.

RENE CHAR

.

16b5a0f1