Ne t'intéresse pas le paysage
qui s'ouvre sur l'extraordinaire
simplement tu peux rester ébahi
devant une poignée de porte
un arbre
une chose fermée sur elle-même
devant cette pierre
pareille à un ciel dans le ciel
une langue dans la langue
et dont les secrets
seraient d'ajouter un silence
à un autre silence
une pierre dans le nom
de la pierre.

.

 

CHRISTIAN VIGUIE

 

.

 

thierry tramoni

Photographie Thierry Tramoni