Où va le mouvement ?
où se trouve la paix
universelle des choses ?
                                 Messager,
un clair-obscur de règle divine
et de mystère
en répand un peu.
                               À son heure
il sort du contre-jour
du côté de la mer
et de l’embouchure, volant
au ras de l’eau –
ainsi remonte le fleuve
                                 avec la force
tranquille des ailes
et des hanches,
                         ainsi il s’engouffre
sous les arches de ses ponts,
vers l’orient, la pauvreté,
                                            la source.
Est-ce le sens, cela, ou un pas de l’éternelle danse ?

 

.

 

MARIO LUZI

 

.

 

EWAH2

Oeuvre Ewa Hauton