Je vois
Errer les anges dans le fond des poubelles
Le ciel se noircir
Disparaître les couleurs des arbres des oiseaux
Les mots couler des dictionnaires en ruisseaux gris
Tomber dans les mâchoires d’une machine ennuyée qui les broie
Et recrache à la place des poèmes carrés
Faciles à empiler
Je me demande si les colonnes des journaux sont
Doriques ou corinthiennes si
Les Cariatides ne se fatiguent pas à porter le ciel sur leur tête
Pourquoi le printemps sanglote en nous regardant

Notre mémoire est morte
Pour que nous n’ayons aucun souvenir

 

 

! DIAMON~11

 

 

 

ALEXO XENIDIS

 

 

 

! DIAMON~11

 

Hengki Koentjoro III3,

 

Photographie Hengki Koentjoro