Soeur de silence, aux quatre chemins
les traces -- effacent :
Visages encrés de sang noir,
Visages pendus à l'arbre de la nuit,
Visages d'orage aux yeux de chats-huants ;
Soeurs de rage, dans la fange des heures ensevelies debout.
Soeurs d'eau vive qui va son cours obscur ensanglanté de mots à naître.
Douleur froide penchée sur le nid du ventre -- muette :
Soeur de sans.
.
.
.
.
.
.
ANNE MARGUERITE MILLELIRI
.
.
.
.

The Winter, 1851 by Alexandre Calame2

Oeuvre Alexandre Calame