La vie n’est pas un long fleuve tranquille
elle est un carnage
Et vous me demandez
une poésie ornée de fleurs
de petits oiseaux
Excusez-moi Mesdames Messieurs
chacun de mes poèmes
enterre vos morts
.
.
.
.
.
ANISE KOTLZ
.
.
.
.
.

anise