Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 612 258
Newsletter
Archives
27 février 2023

PHILIPPE FORCIOLI...Extrait

Bonjour,
.
je t'écris parce que c'est matin, parce que c'est printemps qui vient, parce que c'est du vent dans mes veines et grande chance d'être vivant ;

je t'écris parce que c'est tout vert, parce que c'est tout ouvert, parce que c'est tout blanc.

je t'écris parce que la nudité et l'émerveillement ont eu raison des ténèbres et des calculs, je t'écris parce qu'un monde nouveau étire longuement ses bras blancs, parce que des signes apparaissent, parce que voici des amis qui se redressent et se regardent, et se frappent le front, et pleurent de toutes leurs larmes d'océan et rigolent de toutes leurs gorges d'oiseau,

je t'écris parce que la poudre de l'amour n'attend qu'une étincelle de tes yeux

je t'écris parce que la confiance et l'évidence ont fait leur nid ce matin dans mes cheveux,
je t'écris à toi inconnu mâle ou femelle, parce que ça tambourine dans ma poitrine, parce que ça chante abondamment à cause de ce présent, et le présent c'est avant tout une offrande un cadeau un présent.

Alors voici un soleil capturé ce matin dans l'oeil d'une fontaine, voici deux souliers neufs aux lacets blancs comme les nuages, voici de l'air de l'eau un grand désert et des oiseaux, voici des graines un grand feu et puis des mots, des mots qui sentent des mots sauteurs, des mots qui sonnent des mots d'odeur, des émotions des champignons, des moisissures en éclosion, des mots issus de nos rêves de nos sèves, voici de la parlote de la rage du courage d'aller très fou d'aller très sage, dans ce pays rongé des loups, des loups d'argent et des loups de pouvoirs, dans l'arrogance et la méfiance et le dédain, dans l'innocence de leur ignorance.
Oui voici de la rage et du courage d'aller, très fou très sage mais toujours d'ouvrir la porte, à l'ouragan ou à la brise.
Bonjour, je t'écris parce que demain c'est Pâques, et à cause de cela je me sens tellement cloche, et clochard et artiste,
ou cloche-art-triste tiens pour résumer, ou pour semer au mai qui pointe, le mois d'aimer,
bonjour je t'écris parce que c'est matin parce que c'est printemps qui vient,
parce que c'est du vent dans mes veines, et grande veine d'être vie vent je t'écris parce que c'est vert parce que c'est tout vert parce que,
c'est tout ouvert parce que c'est tout blanc, voici des sons voici des songes des soifs des sangs des sexes et des prières

dis
tu comprends l'urgence de chaque seconde !
.
.
.
.
.
PHILIPPE FORCIOLI
.
.
.
.
.

fresques2,

Fresques Italie

 

Commentaires
M
contente de retrouver ce texte que j'adore et un grand merci pour cela, juste une petite remarque, de mémoire il me semble que c'est "parce que c'est du vent dans mes veines et grande VEINE d'être vivant"<br /> <br /> bien a vous,<br /> <br /> Marlène
Répondre
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires