Accoudés aux galets
    les escaliers du vent regardent la pleine mer


    Un ciel de gris posé sur de vieux rêves
    cherche dans la nuée des mots perdus
    les lettres de l’espoir
 

 

La palette désossée des blancs et noirs
    regarde un monde que les jours effacent.

.

JEAN-MICHEL SANANES

 

.


chevelure_d_ecume_010_gd