« La seule tristesse
C’est de savoir que les jours s’ouvriront
Comme des lys au fond du temps
Que l’amour dans le cœur de l’homme
Continuera de déployer
Ses roseraies
Que la beauté comme naguère
Embaumera les pas du voyageur
Et que sous tant de fleurs
J’aurai les yeux remplis de terre »

.

ANNE  PERRIER

.

rose