Quelque chose se défait de l’humain, dans une sorte de folie morne où chacun ressemble à chacun et s’agite, pour rien, incapable de se supporter, seul face à lui-même, dans une chambre aux dimensions plus vastes que la terre.

Le seul voyage à entreprendre est celui que l’on fait en soi-même, dans ce territoire pour lequel aucun guide n’est écrit, où tout change sans cesse, et dont nous ne parvenons à explorer, si grands que soient nos efforts, qu’une infime partie.

.
.

.
RENE  PONS

.
.

.
souffrance