Le poème fait jouir les mots jusqu'à cet avant d'ombre sur les choses et sa pensée rend à l'errance, son sens prophétique.
L'initial vient voir jusqu'en la déchirure des instants.
Là, si l'homme incarne des territoires, c'est pour qu'ils incarnent aussi son pas, le placent dans l'urgence assaillante de voir selon l'au-delà des coupures, de voir par l'éclair, Dans cette présence où l'écart de lui aux choses, se met à parler.
 
.
 
 
GENEVIEVE CLANCY, PHILIPPE TANCELIN
 (Edition L'Harmattan, 1995)
 
.
 

CATHERINE ALEXANDRE 2

Oeuvre Catherine Alexandre