Nous donnerions à l'arbre
l'oiseau
dont il a toujours rêvé
Au fleuve la source
où s'accordent
image et clarté
et cela suffirait
au poème des jours
à nos mains qui se croisent
dans les lignes de vie
.
.
.
.
MICHEL LUCARELLI
.
.
.
.
.

lucarelli