Je ne veux pas porter

ce moi trop grand pour moi

je veux un moi modeste

avec un cœur léger

qui ne se dédit pas

ni ne se contredit

- n’ayant rien à prouver

& n’ayant rien promis –

 

un moi qui cache en lui

ses saisons ses repères

sa magique chronologie

qui fait dimanche d’un lundi

qui fait de la lune soleil

& désordonne son trajet

selon ses frivoles critères

 

Voilà pourquoi j’ai décidé

fantôme fluide insaisissable

d’échapper à ce rôle

de fuir au lieu de faire.

.

 

RAYMOND FARINA

 

.

 

raymond

Oeuvre ?