" Renoir, me parlant de son enfance, sautait sans transition de la description enthousiaste des beautés architecturales de son quartier à l'éloge non moins chaleureux du jeu de billes. Il aimait en toute circonstance l'économie des moyens. Un jeu ne nécessitant comme accessoires que quelques boules de verre fondu lui semblait supérieur à la chasse à courre "...qui demande des chevaux, des équipages, des gens du monde, des costumes ridicules,..même un malheureux renard. tout cela pour ne pas s'amuser plus qu'avec quelques billes..."

 

.

 

JEAN RENOIR

" Pierre-Auguste Renoir, mon père "

 

.

 

tham18,

Photographie Thami Benkirane

benkiranet.aminus3.com