La nuit s'en est venue
avec des pas d'enfants
Et le mystère de ses yeux noirs
m'a saisi tout entier

Qu'est-ce ce bruit lointain
qui monte de ma race
aux larges trajectoires
de lames ensanglantées?

Qu'est-ce cette odeur de poudre
et de rhum mêlé
sur les vagues incertaines
d'un océan houleux?

Une île à demie nue
aux plages d'or fin
signe sa découverte
à tous les flibustiers

La nuit est impalpable
et sa chevelure d'encre
se défait
et devient le destin

Trente-sept ans vont sonner
à l'horloge patience
Trente-sept coups de canon
sur ma frégate espoir

Mettons nos montres à l'heure,
à l'heure de l'exil
Je demande une minute de silence
pour le moment oubli

Va, petit gars,
moussaillon atlantique
grimpe sur la hune
et vois la Caraïbe

Va, petit gars,
dans la nuit qui t'abrite
Tiens bon, tiens bon
jusqu'au matin.

 

.

 

GERALD BLONCOURT

 

.

 

gerald3

Oeuvre Gérald Bloncourt

EN ROUTE POUR LA FRANCE - 1946
Aquarelle réalisée à bord du San Mateo dans l'Atlantiquee durant le voyage vers l'Europe