La lune éclaire le chemin sourcier ;
entre les ombres jaillissent des fontaines -- mascarons grêlés -- Le temps.
Une histoire sans fin se détisse :
derrière l'ultime masque, ton visage manquant.

Il était une fois cette vie qui meurt,
usée d'absence et de promesses de fleurs,
de fruits bruissant aux brises messagères,
le murmure de la source,
la caresse d'une main au front fiévreux,
une berceuse à traverser l'enfance,
un poème à traverser l'orage, la rue, les nuits
[ blanches,
le souvenir d'un regard,
l'anonymat frère,
la vibration enveloppante d'une voix...

Il était une fois --
Et puis...

 

 

.

 

 

ANNE MARGUERITE MILLELIRI

 

 

.

 

calligraphie-la-lune-et-etoile