vendredi 20 juillet 2018

UMAR TIMOL...Extrait

Jamais l'Obscur en soi ne fut si parfait car toutes les haines emmêlées à la liasse des remords  ont saccagé les derniers relents de la lumière   .     UMAR  TIMOL   .    
Posté par emmila à 11:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 8 novembre 2015

TES PAROLES

 la lumière seule sépare le jour de la nuit        la seule lumière arrimée à tes silences   te dit au milieu des rumeursque miroitent les étoiles    fulgurances aux paupières        ouvertes                     tes paroles anciennes défigurées flottent dans la... [Lire la suite]
samedi 24 novembre 2012

CE QUE J'ETANCHE

Je m’habitue aux mouvances Du voyage et N’entends plus rien que le souffle de la monture   Et puis ce que je vois    Je vois un peuple cendré D’irrévérence Dans la plaie   uni Trente mille morts ici Et la marche pèlerine Se lève et le torrent, ailleurs   Je vois l’onde   morne et symétrique Les déchirements d’Abraham puis Les terrassiers Fouettant les bandes L’enchaînement des faits Se lève et le torrent, ailleurs    L’étincelle du peuple S’enfle et dore à la noce ... [Lire la suite]