samedi 7 septembre 2019

IBN AL ARABI

"O toi qui cherches le chemin qui conduit au secret.Reviens sur tes pas : car c’est en toi que se trouve le secret tout entier"     .     IBN AL ARABI     .  

mardi 24 juillet 2018

POEMES POUR RAOUDHA...Extraits

  En présence des illuminations d’Ibn Arabi  et des oiseaux d’Attâr  mon cœur est uni  vêtu des fleurs de l’Andalousie  je dévoile l’histoire du papillon de Raqqa  qui danse sa mort  et Jamila multiplie Raoudha  l’azur éternel de l’enfance  j’écris sans écrire la transe  le maqâm de l’infini cosmique     ...   Comment démêler le désert le linceul et les psalmodies du vent comment redéfinir l’éloge du vide l’absence comment retrouver les... [Lire la suite]
jeudi 9 février 2012

SOLEIL SON VISAGE, NUIT SA CHEVELURE

Je sacrifie mon âme aux belles arabes distantes ! Commes elles se jouent de moi qui embrasse leurs demeures ! Si tu t'égares derrière elles, L'effluve qu'elles exhalent t'indique le chemin. Et si la nuit sans lune descend sur moi, En évoquant leur souvenir, je chemine dans l'éclat de la lune. Et si nuitamment je poursuis leurs montures, La nuit devient pareille au soleil du matin. J'en courtisai une A la beauté suprême. Se dévoile-t-elle, ce qu'elle montre est lumière Comme un soleil sans mélange. Soleil son... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 13 septembre 2007

SALMA

Je salue Salma et ceux qu'abrite sa demeure ! Quelqu'un, tout comme moi, doit tendrement saluer !Que lui coûtera-t-il de répondre par une salutation ?Pourtant, nul recours si la belle ne nous répond point !Elle s'en alla avec les siens, la nuit abaissant ses voiles,Je lui dis : Pitié pour l'amoureux, égaré et mortifié,Que les nostalgies, partout où il se rend, décochent les flèches !Elle se laissa entrevoir, un éclair fulgura.Lequel des deux déchira les ténèbres, je ne sais,Elle dit : Ne lui suffit-il pas que je sois dans son cœurEt... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,