jeudi 21 juin 2018

GIULIO ENRICO PISANI

Je me souviens de cette vieille fermière suisse à laquelle je demandai – morveux immigré de 8 ans voulant se faire un peu d'argent de poche – si je pouvais lui faire des courses et qui me demanda, méfiante: "À qui appartiens tu ?" (comprenez «De qui es tu l'enfant, quel est ton pays, ta famille, ta caste, ton clan...). Innocent, ignorant, mais fier comme un coquelet, je me dressai sur mes ergots et répondis : «À personne! Je ne suis pas un esclave.» Et elle de me remettre vertement en place : "Va-t-en alors, petit effronté!" Eh... [Lire la suite]

mercredi 20 septembre 2017

BIENS ÉGAUX

Je suis épris de ce morceau tendre de campagne, de son accoudoir de solitude au bord duquel les orages viennent se dénouer avec docilité, au mât duquel un visage perdu, par instant s’éclaire et me regagne.  De si loin que je me souvienne, je me distingue penché sur les végétaux du jardin désordonné de mon père, attentif aux sèves, baisant des yeux formes et couleurs que le vent semi-nocturne irriguait mieux que le main infirme des hommes.  Prestige d’un retour qu’aucune fortune n’offusque.  Tribunaux de midi, je... [Lire la suite]
vendredi 29 août 2008

LA HUCHE A PAIN...Extrait

Je fais retraite chez les oiseaux. Cela vaut bien lesmonastères et leur mise en scène sacrée! A midi, le soleil abat ses lanières d'or sur mes épaules. Ai-jebesoin d'une autre discipline pour expier tous lespéchés commis envers les quatre éléments ? Je cherche le rythme oublié. J'apprends l'effort, le puits, la colline et le thym.Le vent et les bêtes sauvages coulent devant ma porte. Le feu de bois exige un très long souffle humain.... Sorti du chant du coq et du petit froid vert de l'aube,je progresse au travers de la chaleur, je... [Lire la suite]