mardi 24 juillet 2018

HENRI PICHETTE...Extrait

Au soir,L'endormement des petits oiseaux.Dans le reposoir du rosier sauvageL'aiguille libellule immobilise la gaze des ailes.Un effet de lune bombe la face de l'étang.Restes d'un feu de jardinier,Mille braises tremblantesRêvent leur fumée.   .     HENRI  PICHETTE     .  
Posté par emmila à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 11 novembre 2017

A CE POINT DU SOIR

à ce point du soir c’est là, vois-tu que le verbe devrait se saisir des corps épars des âmes concassées les étreindre au plus vide de leur manque bercer leur moelle et écrire tendrement à même leurs veines le mythe jamais écrit de la consolation   .     FLORENCE NOËL     .        
mercredi 26 octobre 2016

LA CHANSON DE ZORAH

Lorsque plonge le soir sur la terre promiseEt que le matin creux à l’aube suspenduSemble attendre au vantail de quelque saison griseUn immanent soleil qui surgirait des nuesC’est là que je t’attends sous la voûte alcalineEntre le limonier et l’olivier frondeurSur le jasmin ganté le vent sèche ses pleursEt sur l’îlet le ciel tendrement se diviseC’est l’heure des serments et des calembredainesDes carquois libérés aux brûlots de nos joursDes horizons sacrés chavirant sur la plaineLeur corset héliodore et leurs bas de veloursC’est là que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 12 août 2016

SOIR

C’est parfois un serpent magicien,Lové près de ton coeur.C’est parfois un pigeon qui roucoule,Sur la fenêtre blanche.C’est parfois sous le givre qui brilleLa vision d’une fleur.Mais il mène, en secret, à coup sûr,Loin de la joie tranquille.Il sait pleurer si doucementDans la prière du violon,Il fait peur quand on le devineSur une lèvre encore inconnue. .   ANNA AKHMATOVA   .   Photographie Bujar Gashi
Posté par emmila à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 10 juillet 2016

LE TEMPS PAR MOMENTS...Extrait

A la fin du jour parfois c’est une écharde mais le plus souvent tout un arbre qu’il faut retirer du corps avec l’étonnement de n’en pas souffrir et le soir lui aussi doucement retire de la lumière tous les chemins de terre et d’eau comme s’il était inutile que désormais quelque chose mène quelque part monde et souffrance en moins nous marchons dans la paix de la nuit en prenant soin de ne laisser nos traces qu’en nous-mêmes   .   JEAN-FRANCOIS MATHE   .   Oeuvre Thami Benkirane ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 7 novembre 2010

LE LIVRE DU VIDE MEDIAN...Extrait

A l'orient de tout, là où se souvient La mer, l'orage a dispersé écailles Des dragons, carapaces de tortues Nous nous prosternerons vers le pur silence Régnant par-delà la terre exilée A l'heure du soir, à l'orient de tout . Où se lève le vent de l'unique mémoire. FRANÇOIS CHENG . Oeuvre de Miquel  Barcelo
Posté par emmila à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,