Lune, O lune! Soleil de la nuit,
Qui fais et défais les saisons,
Toi dont la toute puissance donne à la Terre
Les nuits qui engendrent la fécondité,
Toi qui as appris aux gens de la glèbe
Les jours propices et les jours néfastes
Aux multiples travaux des champs;
Lune, toi qui décides des naissances et des éclosions,
Toi qui rends la semence stérile ou généreuse,
Toi qui fais souffler les brûlants vents nocturnes
Desséchant et tuant le cœur des orges tendres,
Toi qui fait s'appesantir le manteau des funestes gelées,
Nous implorons ta clémence, infimes que nous sommes.
O Faucille de la main fortunée
O Faucille de la mauvaise main
O meule d'or qui moud le blé des étoiles
Aire d'or des nuits des étés et des hivers
Au milieu du céleste chemin de paille
Nous appelons l'aide de Dieu et ta baraka
Afin que tu ne nous dispenses que du bien,
Que nos travaux connaissent une heureuse fin
Et que l'année soit favorable aux humains!

.

MRIRIDA N'AÏT ATTIK

.

Femme