….mais sais-tu Christ de Bretagne toute la misère de mon pays. Et la douleur du fils sur la route de l’exil. Et la détresse des chiens dans les douves. Et la cruelle vengeance des vins et des alcools dans nos cerveaux criards ? Christ de Trémalo, recueille mes sanglots. Prend les. Je suis l’homme dYs. J’ai sombré avec les rois de Celtie. Je suis d’Ys. Je reviens des fonds verts d’algues et de murènes. Je suis d’Ys. J’ai sombré dans les folles nuits du vin et des liqueurs. J’ai erré par les abysses. Je suis d’Ys. Et permet que je revive en Celte dans le libre amour des arbres et des femmes. Dans les fêtes magiques des solstices.

.

XAVIER GRALL

.

AGNE