Dans ma maison

le repas du soir n’a pas été servi

De toute façon

dans ma maison

il n’y a pas de table

il n’y a ni couverts

ni poivre et sel

ni femme fidèle

De toute façon

Il n’y a pas de maison

 

 

Ma maison est un rêve

un rêve en carton

déchiré à chaque instant

par la meute des vents

 

ceux qui viennent de Russie

et ceux qui viennent du Horn.

 

Dans ma maison

cette nuit je ne dormirai pas.

Je dormirai sur l’aile

d’un grand goéland

qui vole lentement

au-dessus des quarantièmes hurlants.

 

Je dormirai

Sur le dos d’une baleine bleue

Comme un petit enfant

en proie à la fièvre des légendes

 

Dans ma maison

La caresse de minuit

Sera une absence cruelle

Une larme de sang

Sur un imaginaire oreiller.

Pardonnez oui pardonnez le poète

S’il se répète

De toute façon

Il n’y a pas de maison

 

Je dormirai dans la nuit du monde

sans jamais fermer les yeux

écoutant sonner les peurs, les heures, les minutes, les secondes.

 

.

 

 

 ANDRE LAUDE

 

.

 

MAISON