Tu n’es pas la frontière entre la vie
Et la mort, ô mer, tu es la mort
et la vie, tout ensemble.
Tu n’es pas l’eau seulement,
Et le sel, et les herbes sous-marines,
et le noyé qui flotte
sur les ailes de ses poumons,
message échoué sur le rivage.



En émergeant de ton eau féconde,
nous croyons tous – retrouver la paix
dans l’eau natale, à notre dernière heure.
Ce sable que tu donnes et reprends,
sera à jamais ton nom,
pas un seul grain, sans l’aide de ta main –
ne pourra être séparé de la multitude.

 

.

 

DARA SEKULIC
(trad. Mirjana Cerovic-Robin)

 

.

 

EMMILA,